110 ans et pas une ride

Un journal est quelque chose de vivant, qui bouge, évolue avec son temps. Un temps dont il se fait l’écho et le témoin. Particularité: plus le temps passe et plus il rajeunit. En quelques dates clés, l’histoire à succès de «Coopération».

Il n’en a peut-être pas l’air, mais le journal que vous tenez entre les mains a 110 ans. Dès le début, le but visé par les fondateurs était de favoriser le rapprochement entre l’Union suisse des sociétés de consommation (USC) et ses membres, c’est-à-dire les différentes coopératives régionales disséminées dans tout le pays. Chose faite avec le lancement de la Correspondance de l’Union suisse des  coopératives de consommation, publication bimensuelle dont le premier numéro est paru le 11 février 1897. Ce périodique a bien vite été remplacé dès le 5 janvier 1901 par un nouveau journal, cette fois hebdomadaire et bilingue: Le Schweizerischer Konsum-Verein, de quatre pages, dont une en français intitulée Le Coopérateur suisse. Mais il faut attendre encore quel-ques années pour que paraissent les ancêtres de la presse Coop actuelle.

1904: on démarre avec 4700 exemplaires

C’est dans les années d’enfance du XXe siècle, le 9 janvier 1904, que paraît le premier numéro de Coopération, intitulé alors La Coopération – Journal populaire suisse. Henri Pronier est le premier rédacteur en chef de ce journal bimensuel, dont le tirage s’élève à 4700 exemplaires. Cette publication suit de deux ans son homologue suisse alémanique, le Genossenschaftliches VolksblattOffizielles Organ der Schweizerischen Konsumvereine (38 000 exemplaires) et précède d’une année et demie sa consœur tessinoise La Cooperazione – Giornale popolare svizzero (850 exemplaires).

1904-1915: un rapide succès

A l’instar de ses pendants alémanique et tessinois, le tirage de La Coopération augmente d’année en
année: 11 300 en 1907; 18 400 trois ans plus tard et 59 040 en 1915. L’éclatement de la Première Guerre mondiale met toutefois un frein à cette progression.

1928: le tournant

Les trois feuilles populaires deviennent finalement hebdomadaires. Des raisons commerciales, techniques et d’ordre postal engagent les sociétés à sauter le pas.

1945: imprimerie bombardée

La fin de la Seconde Guerre mondiale agit comme un stimulant sur la presse coopérative. Même le bombardement par erreur de l’imprimerie de l’Union par des avions anglo-américains, le 4 mars 1945, apparaît comme une chance. En effet, la direction ne peut plus remettre à plus tard la construction de nouveaux locaux à la St. Jakobs-Strasse. Inaugurés en 1949, ils seront utilisés jusqu’en 2003.

1952: publicité privée et quadrichromie

Les pages s’ouvrent à la publicité privée. La Coopération devient Coopération et le nom du journal s’inscrit en lettres bleues sur la Une. L’impression en quadrichromie permet déjà d’imprimer quelques pages en couleur à l’intérieur du journal.

1965: un tirage record

A l’occasion des 75 ans de l’USC, un record de tirage global est réalisé pour les trois journaux de la presse Coop (Coopération, Coopzeitung et Cooperazione): 1,85 million d’exemplaires distribués dans tout le pays.

1972: on approche le million

Durant les années 1970, le tirage des trois hebdomadaires de la presse Coop ne cesse d’augmenter. Au terme de cette décennie, le total des exemplaires distribués approche le seuil du million. En 1972, le logo Coop apparaît sur la première page.

1986: la révolution tabloïd

C’est en 1983 qu’apparaissent les premières ébauches d’un hebdomadaire au format tabloïd imprimé en quadrichromie. Et c’est en septembre 1986 que les installations de la Baz (Basler Zeitung) sortent finalement les trois hebdomadaires dans la nouvelle formule, qui ressemble plus à celle d’un magazine qu’à un journal traditionnel.

1992: la presse Coop a 90 ans

Le Genossenschaftliches Volksblatt, l’ancêtre de Coopzeitung, ayant vu le jour le 18 janvier 1902, le 90e anniversaire de la presse Coop a été fêté en 1992. En mai de cette année-là, le tirage de Coopération atteignait les 257 642 exemplaires (937 243 pour l’édition alémanique et 43 430 pour celle tessinoise).

1993-1999: nouveau look et Internet

Un an après les festivités du 90e anniversaire, les trois éditions de la presse Coop adoptent un nouveau look; plusieurs titres sur la première page, qui apparaissent dans des blocs sur fond pastel. Les années 1990 sont aussi celles où les habitudes de lecture changent. Dès l’édition 49 de décembre 1998, Coopération peut être consulté en ligne (www.cooperation-online.ch).

2000: coup de jeune

Troisième relooking pour la presse Coop. Le nom du journal et celui de Coop se marient. Sur les pages de couvertures apparaissent désormais des personnalités, notamment des mondes politique, économique, du sport ou du spectacle.

2003: nouveau logo sur la Une

Depuis le 1er janvier 2001, le processus de fusion est achevé: Coop Suisse (depuis 1969) et les quatorze sociétés coopératives encore existantes font place à la nouvelle Coop. Son logo flambant neuf apparaît en grand sur la première page, au-dessus du nom du journal.

2007: cinq grands domaines

Coopération fait une nouvelle fois peau neuve. Le nom du journal se fait très discret sur la Une, alors qu’à l’intérieur, le contenu est divisé en cinq grands domaines. Chaque rubrique apporte clairement une plus-value aux lecteurs, notamment par des conseils pratiques, des recettes, des jeux et des concours. La mise en pages et les polices de caractères correspondent davantage aux nouvelles habitudes de lecture.

2014: nouvelle ère

Depuis plus d’un an, la presse Coop travaille sur un nouveau projet. Dès mardi prochain, vous pourrez découvrir le fruit de ces réflexions.
Le «Coopération» nouveau ne manquera pas de vous surprendre! Mais nous n’en dirons pas plus pour l’instant…

Commentaires (3)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Jean Pinesi

Rédacteur

.

Publication:
lundi 25.08.2014, 10:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?