Energie: priorités à respecter

Il faudrait utiliser des appareils moins gourmands en énergie, mais que faire quand un appareil usagé fonctionne encore ou peut être réparé? La fabrication consomme aussi de l’énergie. Quand faut-il remplacer un appareil? Le point avec Armin Braunwalder, spécialiste en énergie.

Armin Braunwalder, de l’Agence suisse pour l’efficacité énergétique.

Armin Braunwalder, de l’Agence suisse pour l’efficacité énergétique.
Armin Braunwalder, de l’Agence suisse pour l’efficacité énergétique.

Coopération. Réparer un ancien appareil n’en vaut souvent pas la peine. On préfère le remplacer. Qu’en est-il du bilan écologique?
Armin Braunwalder.
En ce qui concerne les appareils ménagers, cela dépend beaucoup du type d’appareil. En général, il est recommandé de s’en tenir à cette règle: utiliser un lave-linge le plus longtemps possible, parce qu’il contient des matériaux nobles, et ne le remplacer qu’en cas de problème grave. Dans le cas d’un sèche-linge classique, on peut le remplacer plus tôt parce qu’il s’agit d’un appareil gourmand en énergie. Un sèche-linge à pompe à chaleur efficace consomme deux fois moins de courant! Au bout de six mois, ce type d’appareil a économisé l’énergie consommée pour sa fabrication.
La fabrication des téléphones portables participe pour une part importante à la pollution de l’environnement, surtout quand on change de portable tous les ans.

Les téléphones portables seraient donc antiécologiques?
Non. Si l’on veut vraiment économiser de l’énergie, il faut commencer par les gros consommateurs de courant. Les portables jouent ici un rôle insignifiant.

En utilisant toujours plus d’appareils, la quantité ne réduit-elle pas à néant les efforts d’efficacité?
Oui, en partie, mais pas forcément. Le nombre de télévisions, de magnétoscopes, de lecteurs DVD, de décodeurs, d’ordinateurs, d’écrans et d’autres appareils de bureau est passé de 20 millions à presque 28 millions d’unités entre 2000 et 2009. Et pourtant, la consommation totale de courant a diminué de 16%, principalement grâce à une meilleure efficacité énergétique des PC, écrans et imprimantes.

Dans les ménages, où faire les plus grandes économies de courant?
Si l’on prend la consommation électrique d’une famille de quatre personnes, on peut faire des économies au niveau du frigo et du congélateur, du lave-linge et du sèche-linge, de l’éclairage, des appareils bureautiques et multimédias. C’est ici que les consommateurs peuvent agir. En optant pour un appareillage efficace lors d’un remplacement (cf. Topten) et en évitant une consommation de courant inutile en veille, on peut économiser 40% de courant.
Au niveau politique, c’est surtout aux chauffages électriques anciens qu’il faut s’attaquer. Ils ont bénéficié d’importantes subventions dans les années 1970 et 1980. Il faudrait instituer un programme national qui encourage l’installation de chauffages plus efficaces. Idem avec les chauffe-eau électriques. Il ne faut plus construire d’immeubles sans collecteurs solaires, qui permettent d’économiser 60% de l’énergie nécessaire à la production d’eau chaude.

Quand acheter un réfrigérateur ou un congélateur neuf?

En cas de panne, voici la règle de base: pour les appareils de moins de 4 ans, le coût des réparations ne doit pas dépasser 50% du prix d’achat; pour ceux entre 4 et 6 ans, 30%, et pour ceux entre 6 et 8 ans, 15%. Une fois que la durée de vie des appareils est dépassée, l’écobilan sera de toute façon positif s’ils sont remplacés par les appareils les mieux cotés du moment, c’est-à-dire arborant le sigle A+++.


Cafetière italienne, percolateur ou système à capsules: quel est le plus écologique?

Un écobilan établi par EMPA montre que la culture du café et sa transformation représentent 70% de la charge pour l’environnement. Quel que soit le type de préparation, le plus écologique est d’acheter du café portant un label de développement durable.


Qu’est-ce qui est plus écologique, lire un livre ou le journal sur un iPad ou en version imprimée?

La société d’expertise ESU-Services a établi un écobilan de deux types de catalogues à la demande d’un magasin de meubles: la variante en ligne sur Internet et le catalogue sur papier. La variante électronique l’emporte avec une avance d’un facteur de 10. A condition d’utiliser à plein la durée de vie d’un iPad.


Les vélos électriques ont le vent en poupe. Leurs utilisateurs sont-ils d’anciens automobi- listes ou d’anciens cyclistes? Dans ce dernier cas, on aurait simplement créé un besoin supplémentaire.

Ils viennent des deux camps. Un tiers des trajets quotidiens en voiture est inférieur à 3 km. Dans ce cas, le vélo électrique est l’alternative à la voiture. Il ne consomme que 1 kWh de courant aux 100 km, ce qui correspond à 0,1 litre d’essence. Faisons un calcul inverse: avec la consommation annuelle d’une ampoule électrique de 60 watts, je peux parcourir 5000 km sur un vélo électrique, soit 100 km par semaine.


Quels sont les téléviseurs les plus économiques?

Incontestablement les nouveaux écrans plats LCD/LED (cf. Topten). Un téléviseur classique à tube cathodique (un tiers des ménages en possède encore un) équipé d’un décodeur pour réception d’images numériques consomme cinq fois plus de courant qu’un téléviseur LCD/LED de même taille à décodeur intégré. Même en achetant un écran LCD/LED deux fois plus grand, on divise la consommation électrique par deux. Si vous remplacez votre télé à tube cathodique qui a 10 ans, vous ne devez pas avoir mauvaise conscience, à condition que vous ne continuiez pas à l’utiliser comme deuxième téléviseur.


www.energieeffizienz.ch

Coop soutient l’Energyday

Le 29 octobre est la journée officielle de l’énergie. Elle a lieu tous les ans depuis 2006. Aujourd’hui commence une opération qui va durer plusieurs semaines et à laquelle de nombreuses sociétés et organisations apportent leur concours. Elles contribuent ainsi à ce que le public accorde une plus grande attention à l’efficacité énergétique des appareils électriques. Coop est un partenaire majeur de cette journée de l’énergie et y participe avec six «partenaires d’or»: Coop, Coop brico+loisirs, Coop City, Lumimart, Interdiscount et Fust.
Cette année l’Energyday se focalise sur la nouvelle étiquette Energie. Elle a été modifiée pour répondre aux normes de l’UE et doit s’appliquer aux télés. Son objet n’a pas changé. Elle permet aux acheteurs de voir en un coup d’œil le classement d’un appareil du point de vue de l’efficacité énergétique. Cela les oriente lors de leurs achats.

Plus d’infos sur:

www.energyday.ch
www.topten.ch
Thomas Compagno

Rédacteur

Photo:
Flurina Rothenberger
Publication:
lundi 24.10.2011, 15:58 heure

Publicité