Couleurs, parfums… les agrumes sont les rois de l’hiver.

Un trésor de vitamines

Merveilles du bassin méditerranéen, les agrumes nous donnent du tonus pour affronter les rudes journées hivernales.

Conquérants cultivés et raffinés, les Arabes ont débarqué sur les côtes du sud de l’Europe en emportant avec eux un peu de la magie de l’Orient. Avec leurs fleurs blanches et parfumées au printemps et leurs fruits dorés en hiver, les agrumes embellissaient leurs jardins.

Terminée l’époque du faste et du luxe exotique, les agrumes (oranges et citrons) deviennent partie intégrante de l’alimentation de la popu-lation locale. On commence ainsi à sélectionner des arbres qui produisent des fruits à la saveur plus douce et à la pulpe juteuse. De nombreuses variétés d’agrumes sont le résultat d’hybridations entre le cédrat, le pomélo et la mandarine. Ce dernier fruit est le seul des trois à posséder une note douce qu’on retrouve dans les oranges et les clémentines.

Les agrumes sont originaires de Chine et du Sud-Est asiatique. Ces plantes se sont -répandues d’abord dans les territoires arabes, puis en Europe dans le bassin méditer-ranéen et en Californie. Les agrumes se sont adaptés au climat et au sol de leurs régions d’adoption en prenant différentes couleurs et odeurs. Ils poussent spontanément dans beaucoup de pays asiatiques et sont cultivés dans les régions subtropicales du monde entier. Les Etats-Unis sont les plus grands producteurs d’agrumes au monde alors que l’Inde est le premier producteur de citrons, suivie par le Mexique et l’Argentine. Sous nos latitudes, les oranges cultivées dans le bassin méditerranéen sont les plus appréciées pour leur qualité, due au climat et aux techniques traditionnelles de culture.

Photo:
Ferdinando Godenzi
Styling:
Marianne Ettlin
Publication:
lundi 14.11.2011, 12:20 heure