De fines tranches de viande congelée à plonger dans du bouillon très chaud.

Fondue chinoise, recette millénaire

Vite préparée, elle séduit toujours. Savez-vous qu’il y a bien des manières de l’apprêter, au gré des ingrédients, avec viande, poisson ou fruits de mer? Tour de Chine.

La fondue chinoise est à la Chine ce que la fondue est à la Suisse: un plat traditionnel qui varie de région en région. Probablement originaire de la province du Sichuan et non pas de Mongolie comme on le croit souvent, la fondue au bouillon s’inspire aujourd’hui encore de recettes vieilles d’un millénaire.
Les Pékinois préparent une fondue peu épicée, parfois dans des marmites spéciales pour cuire plusieurs bouillons. En Mandchourie, on utilise de la choucroute.

Selon le site Internet chine-informations.com, la fondue du Sichuan est l’une des plus réputées. Ceci à cause de la diversité de viandes, de bouillons et de sauces et par l’utilisation du célèbre poivre du Sichuan: «L’épice donne une sensation de chaleur, celle du piment, mais aussi de frissons, comme une boisson gazeuse.» Dans certaines régions, la viande est remplacée par le poisson et/ou les fruits de mer.

Les ingrédients de base pour une fondue chinoise à la chinoise: eau, sel, bouillon, os de bœuf ou de poulet, pâtes chinoises ou gâteaux de riz et des légumes tels que chou chinois, épinards, ciboules, champignons noirs, carottes, tofu, gingembre, des viandes de bœuf, porc, poulet, mouton, ou des morceaux de poisson, crevettes, des sauces soja, huître, satay, huile pimentée ou de sésame.

Photo:
Ferdinando Godenzi
Styling:
Marianne Ettlin
Publication:
lundi 12.12.2011, 11:26 heure