L'ananas est riche en manganèse, en vitamines et en broméline.

Ananas: le parfum des parfums

Terminer un copieux repas avec un dessert fruité est toujours bienvenu. Pour se rafraîchir et aussi pour le plaisir. Zoom sur l’ananas.

Le mot ananas vient du tupi-garani (une langue amérindienne) nanà nanà, qui peut se traduire par parfum des parfums. Ce fruit tropical est originaire du Brésil, d’Amérique centrale et des Caraïbes. Il a été découvert par Christophe Colomb, à son arrivée en Guadeloupe, en 1493. Le navigateur le trouva «excellent» et le jugea «apparemment très sain». Chez nous, il faudra attendre les années 1960 pour que la consommation de l’ananas se généralise, d’abord sous la forme de conserve.

Mais c’est frais que ce fruit aux parfums éthérés conserve toutes ses qualités gustatives et nutritives, notamment sa richesse en manganèse, en vitamines et en broméline. Cette dernière est une substance spéciale qui a longtemps eu (à tort) la réputation de dissoudre la cellulite. Aujourd’hui, on lui attribue le pouvoir de soulager les douleurs de l’arthrose.

La conservation de l’ananas demande quelques égards. Il faut éviter de lui faire subir l’outrage du froid. A moins de 7° C, il perd son parfum. A température ambiante, il fermente rapidement. Il est donc conseillé de le garder idéalement à 10° C et ne pas trop attendre avant de le déguster.

Photo:
Ferdinando Godenzi
Styling:
Marianne Ettlin
Publication:
lundi 19.12.2011, 00:00 heure