Le panier de la semaine

Claudia Stalder, créatrice de recettes, remplit son panier pour le transformer en plats originaux. Et vous, qu’en feriez-vous?

Liste des courses

  • 1 emballage de 2 paires (2 × 100 g) de gendarmes Pro Montagna, séchés à l’air
  • 1 kg de poireau bio Coop Naturaplan (préemballé)
  • 1 emballage de riz pour risotto bio Coop Naturaplan (1 kg)
  • 1 bouteille de vin blanc suisse bio Naturaplan Château Barillet (assemblage de chasselas, pinot gris et pinot blanc)
  • 1 boîte (250 g) de bouillon de viande Coop Naturaplan
  • 2 dl de crème fraîche bio
  • 1 litre de jus d’orange bio Naturaplan

Gendarmes

S’ils font partie des incontournables qu’on emporte machinalement dans son sac à dos lors d’une excursion, les gendarmes s’invitent aussi à table.

Poireau

Les uns ne jurent que par sa partie blanche, mais tout est bon dans le poireau. Ce légume annonciateur de la fin de l’été nous renvoie aux potées, pot-au-feu et autres papets.

Risotto

Avec les pâtes, il est l’un des chouchous de la cuisine italienne. Du poireau à la tomate, en passant par la truffe, tout lui réussit.

«Risottoaux gendarmes»

Claudia Stalder, creative Team, Betty Bossi

Vous êtes sans doute de ceux qui mangent les gendarmes nature, comme simples en-cas pour les randonnées, ou les font griller au-dessus des flammes sur une brochette jusqu’à ce qu’ils deviennent méconnaissables. Ils valent pourtant bien mieux et relèvent les plats (œufs brouillés, gratins de pommes de terre ou, ici, risotto) d’une note savoureuse.

Pour préparer le risotto d’automne, émincez le poireau et faites-le suer le temps qu’il faut avec les gendarmes épluchés et coupés en petits morceaux. Ajoutez le riz et faites revenir encore quelques instants. Versez une généreuse rasade de vin blanc. Mettez le bouillon à frémir sur un feu voisin.

Pour cette recette de risotto, il ne faut pas doser le bouillon trop fort, car les gendarmes relèvent la préparation.
Versez autant de bouillon que nécessaire pour recouvrir légèrement le riz et veillez à ce qu’il reste couvert. Mélangez de temps en temps et rajoutez un peu de bouillon.

Dès que le riz est al dente, assaisonnez avec un peu de muscade, de sel et de poivre. Complétez avec de la crème fraîche pour l’onctuosité. Voilà! Ce plat roboratif est prêt. Bon appétit!

«Le risotto, au moins une fois par semaine»

Adamo Cicero (39 ans), cantonnier, Tenero (TI)

«Je vois le riz et ça me fait plaisir parce que je prépare au moins un risotto par semaine. Là, je le cuisinerais avec des poireaux, un légume que j’ai appris à aimer. Dans tous les cas, j’aime varier les plaisirs ou improviser selon ce que nous avons à la maison. Il me semble que la diversité est plus stimulante pour les papilles gustatives. En fin de cuisson, je laisse le riz devenir crémeux en ajoutant un morceau de beurre froid pendant que nous nous servons tous de fromage râpé. Nous prenons chacun la quantité qui nous convient.»

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
Heiner H. Schmitt, SP
Publication:
lundi 15.09.2014, 16:00 heure

Retrouvez toutes nos recettes


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?