toolbar

Céline et Xavier Pasche
écrit le 19.12.2016 dans Japon


Le départ des oies

Un bruit étrange nous surprend. Un brouhaha étonnant. Nous découvrons soudainement des centaines d'oies. Elles volent en rond, à une dizaine de mètres du sol, comme un grand rassemblement. D'un coup, elles s'éparpillent par groupe. Et volent en formation en direction du sud et de l'est. Quelques minutes de silence, puis un autre groupe de plusieurs centaines s'élancent en rond. Alors que des milliers d'oies sont encore au sol. Des frissons nous traversent le corps. Nous sommes au cœur d'un rassemblement, le départ de la migration. Nous avons la sensation d'être dans un lieu sacré, témoin d'un instant précieux et magique. Emerveillés par la beauté de l'instant qui s'offre à nous.

Le départ d'une migration

Ce soir, un magnifique lever de lune illumine la tente, alors que le ciel prend des couleurs pastels. Ce n'est que 16h30 et dans une dizaine de minutes il fera déjà nuit. Nous profitons des dernières lueurs avant de rejoindre la tente. Le froid humide qui s'installe à la nuit tombée est redoutable. D'ailleurs, cela fait maintenant plus d'une semaine qu'il gèle toutes les nuits.

Arbre sacré pour la population locale

Au petit matin, nous rejoignons un grand arbre considéré comme sacré pour la population locale. Nayla insiste pour y aller toute seule à vélo. Ce sont ces deux premiers kilomètres de voyage à vélo.

Céline, Xavier et Nayla

Nayla voyage sur son vélo


Article précédent L'envol des grues

 

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!