toolbar

Céline et Xavier Pasche
écrit le 10.01.2017 dans Japon


Un sanctuaire dans l'eau

Il fait nuit noire. La forêt est silencieuse, les oiseaux n'ont pas encore commencé leur symphonie. Je me lève, il est 5 heures du matin. L'aube ne saurait tarder. Je rejoins le bord du lac Biwa. Tout est sombre. Seul le bruit des vagues, portées par le vent, murmure son refrain.

Lentement, les couleurs s'éclaircissent. Le jour se lève. Le ciel prend des teintes violettes, mauves, puis orangées. Là, face à moi, se dresse un Torii. C'est la porte d'un sanctuaire, celui de Shirahige-Jinja. Ce Torii est particulier, il se trouve dans le lac. Les flots qui l'entourent sont mouvementés et créent des reflets sombres. Au loin les montagnes se dessinent dans le jour naissant. Puis le soleil apparaît comme une boule jaune à l'horizon. Elle s'élève au centre du Torii, dans les teintes dorénavant rouge rubis.

La porte du Torii semble s'ouvrir sur des dimensions autres, sur le monde de l'invisible, comme un passage. Ce passage reflète aussi la puissance de l'eau, celle qui apaise et calme, celle qui apporte du réconfort. Elle se joint au tableau et m'emmène porter par ses flots au-delà du Torii dans la sacralité du lieu.

Xavier


Article précédent La réparation du vélo à Nayla
Article suivant Yoske, un cycliste japonais

 

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!