toolbar

Céline et Xavier Pasche
écrit le 18.05.2017 dans Corée du Sud


La forêt de Gotwajual, gardienne de l'eau

Laissant nos vélos à l'entrée d'un parc, nous suivons le petit sentier qui se faufile dans une forêt épaisse de broussailles et de conifères. Il dévoile un sol accidenté, composé de roche poreuse. Ce chemin inégal crée un véritable terrain de jeux pour nous, surtout pour Nayla qui ne cesse pas de sauter sur les pierres. Nous sommes au cœur d'une forêt de Gotwajual, unique à l'île de Jeju. Formée le long des pentes du mont Hallasan, cette forêt revêt une importance capitale pour les habitants.

Nous roulons au bord de l'océan
 

Ce biotope a pour caractéristique un sol composé de lave, c'est pour cette raison qu'il est resté intact. Il n'a pas subi de modifications de la main de l'homme, tant son sol est rocailleux et sa forêt impénétrable. Il a ainsi maintenu son écosystème d'origine et un habitat unique pour de nombreuses espèces végétales et animales.

Nous découvrons une forêt de Gotwajual

Sa plus grande particularité, c'est son importance pour les nappes phréatiques. Presque 50% de l'eau de pluie pénètre directement dans les réserves souterraines grâce à des fentes dans cette roche poreuse. Les essences qui composent la forêt permettent aussi la diffusion et l’absorption optimale de la pluie. Ce sont les forêts de Gotwajual qui remplissent les nappes phréatiques de Jeju. Ce sont les gardiennes des sources.

Xavier, Céline et Nayla

Nous pénétrons dans la forêt de Gotwajual

Article précédent Là où le feu rejoint l'océan
Article suivant Un verre de Makgeolli!

 

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!