toolbar

Céline et Xavier Pasche
écrit le 14.11.2017


60 ans de la Malaisie

Cette année, la Malaisie fête ses soixante ans d'indépendance. Anciennement une colonie
britannique, les trois communautés se sont unies afin de gagner le 31 août 1957 la création de
l'Union Malaise. Celle-ci se transformera en Malaisie lorsqu’en 1963 Sabah et Sarawak sur l'île de Bornéo se joignent à cette union. Aujourd'hui une des grandes questions de la Malaisie porte sur l'identité. Comment se perçoivent les 32 millions d'habitants de ce pays multiculturel ?

Au-delà de l'entente entre les communautés, les préoccupations deviennent de plus en plus
présentes. La population Malaise musulmane représente 50% des habitants, celle Chinoise
bouddhiste et taoïste 25%, les peuples autochtones 11%, alors que les Indiens hindous représentent 7%. Pourtant ces communautés habitent depuis plus de 3 générations ici en Malaisie et créent la véritable identité de cette Terre à l'heure actuelle. La difficulté est que le système de la Malaisie est basé sur la différenciation entre les communautés culturelle, religieuse et ethnique. Ainsi au début de l'indépendance, la population malaise vit à la limite de la pauvreté. Afin de rétablir l'équilibre, un système de discrimination positive est mis en place. Les politiques gouvernementales favorisent ainsi largement la communauté malaise grâce à des logements moins chers, des prêts aux entreprises, de larges quotas pour entrer à l'université, et le 90% des emplois au gouvernement.

Aujourd'hui, la population malaise veut à tout pris maintenir le statu quo alors que les minorités sont déterminées à affirmer leur droit à égalité. Cette inégalité se fait sentir dès les premières années d'éducation scolaire. Pour entrer à l'université, la communauté des enfants chinois et indiens doit avoir des moyennes nettement supérieures à leur camarade malais.

Plus encore, cette discrimination positive qui souhaite rétablir un équilibre crée un plus large fossé. Augmentant encore les disparités d'une population indienne et chinoise qui se bat pour accéder au meilleur emploi et une communauté malaise qui s'assoit sur leur droit. Aujourd'hui, certains spécialistes affirment qu'il manque une identité malaisienne qui permettrait de regrouper toute la population dans une unité.
Au-delà des problèmes politiques, les 60 ans de l'indépendance sont célébrés ici à Penang des
démonstrations et des parades dans une ambiance festive.

Xavier, Céline, Nayla et Fibie

Les couleurs de la Malaisie

Démonstration de danse chinoise

Parade militaire


Article précédent Passeport pour Fibie

 

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!