toolbar

Céline et Xavier Pasche
écrit le 22.11.2017


Le temple aux serpents

Montant l’escalier qui nous emmène sur une petite plateforme, nous rejoignons un temple chinois.
D’apparence, il est similaire à de nombreux temples avec son rouge carmine, et les dragons
multicolores qui ornent sa toiture. Il a été construit aux environs de 1850, en l’honneur d’un moine bouddhiste Chor Soo Kong (960-1279). Selon la légende, c’est un homme qui était très assidu dans sa recherche vers l’illumination et était surtout un grand guérisseur. Il passa beaucoup de temps dans la jungle et offrait refuge à de nombreux serpents. Animal avec qui il entretenait un lien particulier. À sa mort, il continua d’être vénéré de génération en génération et aujourd’hui encore il a des adeptes en Malaisie et à Singapour.

Après la construction de ce lieu de culte, des serpents, notamment des vipères venimeuses, l’ont spontanément envahi. Depuis, le temple du nuage azur est devenu le temple aux serpents. Un signe du lien entre Chor Soo Kong et les reptiles.

À notre entrée, la fumée d’encens imprègne tout l’espace. Elle permettrait de rendre inoffensifs les nombreux serpents se trouvant dans le temple. Puis nous les découvrons, les uns après les autres avec leurs rayures et couleurs jaune vif. Ils sont paisibles. Nayla est intriguée. À l’extérieur, des dizaines de serpents recouvrent trois arbres et se prélassent sur des branches.

Puis nous rencontrons un moine. Il nous explique qu’il danse avec les serpents et que ceux-ci réagissent aux vibrations de ses mouvements et de sa voix. Pour lui, les serpents ne sont pas des animaux dangereux, mais simplement des êtres qui nous respectent si on les respecte.

Céline, Xavier, Nayla et Fibie


Article précédent La plantation de noix de coco

 

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!