toolbar

Singapour

L’avion décolle, nous laissons l’île de Penang disparaître sous la pluie battante. Nous voilà en route pour Singapour. Pour Fibie, c’est le premier changement d’ambiance, de monde, de pays. Pour des questions de visa, nous sommes obligés de sortir du territoire malaisien. Nous avons alors opté pour cette mégapole, cet état-ville en mouvement constant, évoluant, se réinventant au gré d’une imagination passionnée de créer de nouvelles possibilités. Nous profiterons également de visiter l’ambassade Suisse pour commander le passeport biométrique à Fibie.

Rafles place, quartier d'affaire

Singapour c’est cette île devenue pays malgré elle. Son histoire commence en 1819 lorsque Thomas Stamford Raffles négocia un comptoir commercial avec le Sultan de Johor. Depuis, elle est devenue une plaque tournante commerciale et financière: la Cité marchande aux confins de l’Orient. Sa situation géographique dans le détroit de Malacca l’a transformée en deuxième port au monde. Pourtant, lorsqu’en 1965, elle reçoit son indépendance, elle n’est pas prête. La Malaisie l’a écartée de sa fédération de peur de déséquilibrer la dominance malaise. Avec quasiment aucune ressource naturelle et de nombreux problèmes socio-économiques, elle s’est rapidement transformée et développée, faisant actuellement partie des quatre dragons asiatiques.

Ambiance nocturne de Singapour

Le plus incroyable c’est son processus de création de nouvelles terres. Singapour a gagné sur l’océan 130 km2, ce qui correspond à 23 % de son territoire. L’île principale est entourée de 62 petits îlots, ce qui lui a permis de pouvoir réclamer cette terre et de s’agrandir.

Nous nous réjouissons de découvrir les trésors cachés de cette ville incontournable, de ce centre urbain.

Xavier


Article précédent La charrette à deux
Article suivant Une ville, un héritage

 

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!