toolbar

La charrette à deux

Nayla a reçu sa charrette il y a quatre ans. Sur une plaque à l’arrière est inscrit son nom. Sa charrette, c’est sa maison. Depuis ses premiers mois, elle la protège du monde extérieur et des éléments. C’est son cocon. Elle aime tant cet espace d’intimité, qu’elle réclame parfois un tour en vélo pour y passer du temps. Elle est bercée par les mouvements et se laisse aller, alors elle s’y endort ou bien profite de dessiner ou de chanter.

Fibie dans son hamac

Dans l’attente de la naissance de Fibie, Nayla se questionnait. Est-ce qu’il y aura de la place pour moi dans la charrette? Est-ce que je pourrais toujours voyager? Est-ce que l’un des deux devra rester, le bébé ou moi?

Nous l’avons rassurée: «Nous partons tous ensemble. C’est toujours ta charrette, mais est-ce que tu serais d’accord de la partager avec le bébé?» Nayla est euphorique. Je sors alors le hamac qui sera utilisé pour le bébé et l’installe dans la charrette. Nayla y place son ours en peluche, son bébé. C’est ainsi qu’elle roule durant les derniers mois de grossesse de Céline.

À la naissance de Fibie, Nayla insiste pour faire un petit tour à quatre. Finalement, après 2 mois d’attente, nous faisons les premiers essais.

Nayla est enthousiaste de partager son cocon

Aujourd’hui, Nayla est si fière de partager sa charrette avec Fibie. Elle lui donne la main pour qu’elle ne se sente pas seule lorsque nous roulons, elle lui chante des chansons, elle partage son euphorie pendant des milliers de kilomètres dans des ambiances et paysages si divers. Et maintenant, c’est ensemble qu’elles s’endorment bercées par le léger balancement.

Entourée des vibrations allègres de Nayla, Fibie a aussi plaisir à être dans la charrette. Elle observe avec ses grands yeux et semble être attentive à chaque changement d’atmosphère. Tout se déroule avec beaucoup de légèreté et de joie. Pour nous, c’est aussi une sensation intense que de rouler à quatre. De la gratitude, de la félicité et un sentiment de liberté, tout symbole de notre vie de nomades.

Xavier


Article précédent Festival des 9 empereurs
Article suivant Singapour

 

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!