toolbar

Balik Pulau

Arrivés dans le village de Balik Pulau, après une cinquantaine de kilomètres et un col, nous sommes ravis de déguster les meilleurs laksa de Penang. Cette spécialité culinaire est une soupe de nouilles épicées, agrémentée de poisson, d’ananas et de menthe. Le petit restaurant est quelconque. Il ressemble à tant d’autres gargotes, avec ses chaises en plastique rouge et ses tables allongées. Le plat est servi dans des bols en plastique, accompagnés de baguettes colorées. Pourtant, les saveurs sont exquises, un mélange d’épices qui rappelle le surnom de l’île de Penang.

Accueillis par Adrian dans son auberge

Nous rejoignons la maison rénovée d’Adrian qui a été transformée en petite auberge. Adrian, cet amoureux du vélo, nous y accueille chaleureusement. La propriété est verdoyante et nous y découvrons de nombreux fruits et légumes. Les papayers, bananiers et fruit de la passion, la citronnelle, les feuilles de curry, les okra qui poussent tête en bas et les margouses aux goûts amers. Nous profitons de la douche à ciel ouvert sous la Voie lactée. Nayla est surexcitée à l’idée de dormir ici, de se glisser sous les moustiquaires qui recouvrent les lits à l’image des baldaquins. Elle aime la simplicité de notre vie de nomades, elle adore courir dans le jardin et découvrir chaque recoin de la maison.

Maison traditionelle dans les environs de Balik Pulau

Le lendemain matin, nous rejoignons le marché local pour y déjeuner. Guidés par les odeurs, nous arrivons devant les stands de nourriture si variée. Pourtant, nous sommes surpris. Cette fois, la séparation dans la population s’affiche clairement. D’un côté les Malais, de l’autre la population chinoise de Malaisie. Cette ligne invisible est accentuée par l’interdiction de prendre des plats chinois sur les tables de la partie malaise. Certainement liée à l’obligation de manger une nourriture halal pour la communauté musulmane, cette séparation nous surprend tout de même. Elle marque la difficulté des populations à vivre ensemble, et peut-être un des défis à venir de la Malaisie.

Céline, Xavier, Nayla et Fibie


Article précédent Première escapade
Article suivant Un curry de poisson

 

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!