toolbar

Céline et Xavier Pasche
écrit le 01.02.2018


Mariage Sikh

Dans une petite ruelle de Georgetown, les lignes d’un temple se dessinent. Il est blanc lumineux, c’est un temple Sikh. Instantanément, nous sommes invités à un mariage. Nous pénétrons dans l’enceinte de ce lieu sacré, en se déchaussant et en se couvrant les cheveux comme les fidèles nous le demandent. Le Sikhisme est considéré comme la cinquième religion monothéiste du monde. Elle provient du nord de l’Inde dans la région du Punjab. Nous entrons dans cet espace de spiritualité et sommes conviés dans la partie sacrée pour la lecture du grand Livre. Tous les hommes portent un long turban enroulé sur le sommet de la tête, les femmes sont quant à elle voilées d’un tissu fin aux couleurs vives. Les mariés sont magnifiquement vêtus comme des maharajahs. Et la mariée a les mains décorées de superbes motifs peints à l’henné.

Temple Sikh Wadda Gurdwara

Le sikhisme considère que toutes les religions peuvent mener vers Dieu, ainsi tous les hommes et femmes sont accueillis dans leur Temple, quelle que soit leur religion. Pour les Sikhs, si la religion sert à se croire supérieur aux autres c’est de la vanité humaine. Il faut combattre l’ego qui empêche la communion avec le Dieu d’unité. C’est ainsi qu’une fois baptisé, les Sikhs changent de nom de famille, Singh pour les hommes et Kaur pour les femmes, qui signifie « lion » et « princesse ». Ces noms ont pour but de supprimer la discrimination basée sur le système de caste. En Inde, les noms de famille se réfèrent directement à la position sociale.

Hommes et femmes se couvrent les cheveux

Puis, tous nous proposent d’aller manger un pain plat, du riz, du dahl (des lentilles épicées) et du yogourt dans le Langar, la cantine communautaire. Celle-ci est gratuite pour tous, elle a été créée à l’origine pour lutter contre la faim dans le monde. Dans le Temple d’Or en Inde, entre 50 000 et 350 000 repas sont préparés chaque jour. 

Le Kirpan, le poignard symbolique

Tous nous accueillent chaleureusement et c’est l’occasion de partager et d’apprendre sur cette religion. Un homme nous explique les cinq règles primordiales des Sikhs. Ils ont l’interdiction de se couper les cheveux et les poils, le corps étant considéré comme un don sacré de la conscience créatrice, l’âme de Dieu. Ils doivent porter en permanence un peigne dans les cheveux, un short utilisé comme sous-vêtement, un poignard nommé le Kirpan et un bracelet de fer, le Kara. Nous sommes ravis de l’accueil et de l’ouverture d’esprit des personnes présentes. Nous sentons une réelle humanité dans cette religion, qui considère tous les hommes comme égaux.

Céline, Xavier, Nayla et Fibie

Tous, peuvent venir manger à la cantine


Article précédent Un curry de poisson

 

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!