toolbar

Céline et Xavier Pasche
écrit le 16.04.2018


Le long de la côte Est

Nous longeons la côte est, une fois encore sa magie nous émeut. La terre là-bas y est puissante, vibrante. Les crêtes des montagnes, recouvertes de denses forêts, se dessinent dans le ciel. Nous prenons les petites routes et pistes cyclables qui nous emmènent au cœur de cet amalgame entre culture et nature : temples chinois, premières pousses de riz, racine de lotus, champ des lumineuses fleurs de colza. Nous traversons les rivières bleu turquoise afin de rejoindre les premières montagnes qui nous emmènent au lac Liyu. Une sérénité porte le lieu, alors que les reflets de l’étendue d’eau soulignent les verts profonds de la forêt. Malgré la somptueuse vue, le froid et la pluie invitent au repli et à l’intériorisation. La paix est pourtant troublée par les conséquences des événements récents, et par les secousses de la terre qui se poursuivent.

Le long de l'océan Pacifique

Le lendemain, nous jonglons entre les prises de vidéos et photos (article Hualien du 9 avril 2018), l’organisation de la journée, le rythme et les besoins de Fibie, et les envies de Nayla alors que nous roulons 70 kilomètres. Nayla commence la journée par une dizaine de kilomètres en tandem sous la pluie et la finit par 8 kilomètres sur une piste cyclable à chanter à tue-tête. Fibie prend du plaisir à être dans la charrette, même si par moment elle a besoin d’être collée contre moi. Ces besoins à elle restent encore une priorité, c’est ainsi que nous devons nous arrêter à moins de 3 kilomètres du prochain hôtel pour l’allaiter sur le bord de la route.

Fibie se sent dans sa maison

Nous n’avons pourtant aucune idée de ce que cette soirée nous réserve. Tous les hôtels ont été réservés pour nous par l’agence qui organise la vidéo de promotion. Nous arrivons au milieu de la campagne et découvrons « le Manoir Silencieux ». Un petit hôtel de luxe où chaque chambre a son propre bassin d’eau thermale. Une eau qui arrive directement de la source. Non seulement la douce chaleur de l’eau est un réconfort pour nos corps et esprit, mais c’est aussi un repas gastronomique qui a été préparé en notre honneur. Magie d’une soirée inattendue et des délices du moment présent.

Xavier, Céline, Nayla et Fibie

Pause indispensable pour Fibie

Repas gastronomique pour la soirée


Article précédent Et si la terre chantait?
Article suivant Face au Pacifique

 

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!