toolbar

Nicolas Poinsot
écrit le 12.04.2018 dans Autour du web


Assaillante de Youtube: de terroriste à pasionaria féministe

Un citoyen lambda qui se transforme soudain en snipeur fou. Le scénario est malheureusement d'une récurrence navrante aux Etats-Unis. Le cas de l'attaque à l'arme à feu sur le site de Youtube, le 3 avril dernier, donne ainsi au premier abord une terrible impression de copié-collé. Mais cette fois, la figure du loup solitaire frustré et psychologiquement instable, esquissée dès les années 70 aux USA avec le cultissime film Taxi Driver de Scorcese, fait bavarder la Toile plus qu'à l'accoutumée.

Déjà, là, c'est une femme. Egalement fitgirl et militante végane sur les réseaux sociaux. Dans ses vidéos, elle se met en scène façon diva bodybuildée, danse, exhibe des tenues baroques pop. Une sorte de Frida Kahlo trash sous LSD. La criminelle présumée présentée par la police californienne était en outre originaire d'un pays à majorité musulmane, l'Iran, mais l'idéologie islamiste radicale semble ne pas être la motivation de son acte. Au vu des premières investigations, Nasim Aghdam, presque 39 ans, aurait en fait agi par vengeance contre la plateforme de vidéos.

Une réforme qui fâche

Celle qui était une youtubeuse active, avec plusieurs chaînes en langues anglaise, farsi et turc, reprochait visiblement à l'entreprise d'avoir récemment modifié ses algorithmes. Une refonte visant à mieux juguler la monétisation des contenus jugés border line voire carrément extrémistes. Alors qu’il suffisait de comptabiliser 10000 vues sur sa chaîne pour recevoir des espaces annonceurs, Youtube a imposé à ses vidéastes des critères supplémentaires depuis ce début d’année, comme pouvoir justifier de 4000 heures de visionnage en douze mois.

Si la mesure semble efficace pour plomber les comptes d’utilisateurs radicalisés ou criminels sexuels, elle pénalise toutefois les petits youtubeurs dans leur ascension. Dont Nasim Aghdam. Des proches ont en effet pu témoigner de sa violente rancœur envers la plateforme américaine. Les médias ont par ailleurs retrouvé une image d'archive montrant la jeune femme exhiber une pancarte hostile aux nouvelles conditions d'utilisation de Youtube lors d'une manifestation. Ce serait alors la première fois que des changements d'algorithmes inspirent directement une vendetta sanglante.

Profil atypique

Dramatique, mais au fond, c'était devenu une éventualité. Alors que de plus en plus de secteurs et d'individus ont une utilisation professionnelle des réseaux sociaux, la moindre modification du codage de ces plateformes peut affaiblir voire miner des milliers de business 2.0. On l'a vu il y a quelques mois, lorsque la réorganisation du fil d'actualités de Facebook a fait dégringoler la fréquentation des articles postés par les médias, menaçant encore plus une presse déjà rendue vulnérable par les pertes de revenus publicitaires et d'abonnements.

Reste que de désemparé à tueur de masse, il y a quand même un monde. C’est même la mécanique de cette évolution qui passionne actuellement la webosphère. Car davantage que les conséquences tragiques de son geste (des blessés en état critique), ce sont finalement les possibles motivations du crime qui alimentent les discussions sur le web. Un débat nourri révélant en creux les tensions typiques de notre époque.

De bien étranges vidéos

Et des problématiques épineuses. L'évolution des métiers imposée par le digital par exemple: certains utilisateurs de réseaux sociaux reprochent à l'assaillante d'avoir voulu faire des chaînes Youtube une activité professionnelle, au lieu de "chercher un vrai travail comme tout le monde", dixit l’un d’eux. Ce serait oublier que beaucoup d'internautes vivent très confortablement grâce à un business online de youtubeur ou d'influenceur sur Instagram.

A lire les commentaires d'une bonne part d'internautes, Nasim Aghdam était de toute manière fait tout simplement folle. Interprétation renforcée, selon eux, par le visionnage de ses vidéos, jugée plutôt excentriques. D'autres pensent voir dans cette affaire la confirmation que les véganes sont bien des cas psychiatriques graves, puisqu'ils sont, à l'instar de Nasim Aghdam, capables de tirer sur des êtres humains pour défendre mordicus la cause animale.

Colère sans paroles

Il y a aussi l'enjeu du féminisme: tournent en boucle les arguments selon lesquels Nasim, arrivée en 1996 d'une région réputée oppresser traditionnellement les femmes, avait trouvé dans les Etats-Unis une terre de liberté de mouvement et surtout d'expression pour le deuxième sexe. Le coup porté à l’audience de ses contenus en ligne découlant de la nouvelle politique de Youtube aurait alors été perçue comme un retour de la censure patriarcale. Cette femme engagée au profil psychologique fragile n'aurait pas supporté une nouvelle perte de son droit à la parole.

Vision alimentée par une déclaration faite par l'intéressée avant son attaque: "Vous croyez que l'Iran vaut mieux que les Etats-Unis? Que les Etats-Unis valent mieux que l'Iran?" Toujours est-il que nombre d'internautes féminines lisent l'événement sous cet angle. Pourtant, c'est bien la question des armes à feu qui se pose à nouveau ici, et avec certitude. Délirante, féministe désespérée ou tueuse de sang-froid, dans tous les cas, les victimes n'en aurait pas été sans une si grande facilité à récolter le calibre de son choix au royaume intouchable de la NRA.

Et quelques liens

Wikipedia - Loup solitaire (terrorisme)

Why are female mass shooters so rare? - BBC News

Après plusieurs dérapages de vidéastes, YouTube change ses règles de monétisation

YouTube tente de rassurer les annonceurs

Au fait, « youtubeur », c’est un métier ?

Comment devenir Youtubeur professionnel?

People Are Molding Their Responses to Nasim Aghdam to Fit the Shape of Their Bigotry


Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

S'abonner à ce blog:

S'abonner par mail:
Veuillez corriger votre adresse e-mail


Confirmer



Archives par sujet: