toolbar

Céline et Xavier Pasche
écrit le 26.06.2018 dans Japon


Accueillis par le maire

Lorsque nous arrivons à Minamiaso, nous sommes accueillis par le maire de la région, grâce à notre ami Tatsuno San, fondateur de la compagnie MontBell. Être présenté au Japon signifie être accueilli avec honneur. Nous voilà invités à dormir chez M. Kira. Il a été élu pour quatre ans, mais il est principalement producteur de riz organique depuis les années 70, un précurseur au Japon. 

Photo officielle avec le maire et quelques collègues

Nous pénétrons alors dans sa maison traditionnelle qui a été construite il y a plus de 150 ans. Les parois en papier coulissantes séparent les pièces en tatami. Les montagnes peintes sur certaines parois font partie des paysages traditionnels du Japon. La rencontre officielle change rapidement d’ambiance et voilà que M. Kira San nous fait déguster le soju de patates douces, de blé et de riz. Sa femme, Akemi nous a préparé les spécialités de la région: le basashi, de la viande de cheval crue, des asperges, ainsi que le shabu-shabu une sorte de fondue chinoise à la viande de bœuf. Une soirée incroyable. Nous repartons le lendemain avec 1,5 kg de pâte pour la soupe miso. Faite par Akemi, elle nous montrera ses jarres à miso dans lequel elle laisse fermenter un mélange de riz et de soja durant plus d’une année.

Ambiance intérieure japonaise

Puis nous sommes invités à passer deux jours dans la région et nous sommes logés dans un petit chalet face au mont Aso. Cela fait longtemps que nous dormons uniquement sous tente et cet espace de repos à l’intérieur nous fait le plus grand bien. Autant nous sentons en nous la joie de dormir sous tente et de se relier à la terre, autant le besoin se fait sentir après plusieurs semaines de s’installer à l’intérieur, dans un lieu protéger des éléments, du vent, de la pluie et du soleil. D’être posé dans un espace défini, d’être dans un petit cocon. À l’extérieur, la tempête fait rage, il pleut et les rafales sont violentes. Quelle joie de regarder les éléments se déchaîner alors que nous sommes bien au chaud et au sec. Pour nous, le sentiment de gratitude est réellement présent et intense. Ces jours de pluie nous invitent aussi à rejoindre un des nombreux onsens de la région. Les volcans du mont Aso donnent naissance à des sources thermales. Les bains japonais permettent de s’immerger dans ces eaux aux dons de guérisons. Nous nous délectons ainsi de la douceur que l’eau nous apporte, de ce moment pour prendre soin de notre corps dans un lieu au cœur de la culture japonaise.


Céline


Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!