This presentation requires the Adobe Flash Player. Get Flash!

«Hollywood n'est qu'un mirage»

A tout juste 20 ans,Jennifer Lawrence vient d’être nommée aux Oscars. Elle incarne à présent Mystique dans «X-Men: Le Commencement». Rencontre avec une actrice qui monte.

L'actrice Jennifer Lawrence

L'actrice Jennifer Lawrence
L'actrice Jennifer Lawrence

Jennifer Lawrence n’a pas hésité à se dénuder sur le plateau de X-Men: Le Commencement pour incarner la mutante Mystique. Un rôle qui a exigé de la jeune Américaine une séance quotidienne de huit heures de maquillage pour peindre son corps en bleu. «J’ai appris la patience sur ce tournage mais je ne peux pas me plaindre car les maquilleuses qui s’occupaient de moi sont devenues des amies. Et puis à la fin de chaque journée, je ressemblais à une œuvre d’art!», lance-t-elle avec aplomb dans la suite d’un palace londonien.

Nommée aux Oscars cette année pour sa prestation dans Winter’s Bone, la star de 20 ans est une des actrices les plus en vue de sa génération. Elle s’est battue bec et ongles pour décrocher le rôle de Ree Dolly, une ado volontaire et cheffe de famille confrontée à l’univers glauque et brutal d’une petite communauté du Missouri. «Je ne pouvais pas concevoir que ce rôle m’échappe», lâche-t-elle avec détermination.

L’an dernier, elle s’est déshabillée pour le magazine Esquire. Un choix stratégique qu’elle assume. «Je venais de jouer dans un film où je n’étais absolument pas sexy. Il fallait qu’on me voie sous un autre jour pour que je puisse obtenir d’autres types de rôles», confie-t-elle avec une franchise désarmante. Repérée à 14 ans par un agent à New York, la native du Kentucky se targue de n’avoir jamais pris de cours d’art dramatique. «En lisant mon premier scénario et en allant à des auditions, j’ai eu l’impression d’être faite pour jouer la comédie.» Hollywood semble lui donner raison. Les offres affluent. Mais malgré son succès, la comédienne garde la tête froide. «Je suis soulagée de constater que le succès et la gloire ne sont pas aussi addictifs que je le craignais. Je me rends compte qu’Hollywood n’est qu’un mirage.»

Les débuts des X-Men

En pleine guerre froide

«X-Men: Le Commencement» nous entraîne aux origines de la saga des mutants. Dans les années 1960, avant de devenir respectivement le Professeur X etMagnéto, Charles Xavier (James McAvoy) et Erik Lensherr (Michael Fassbender) sont amis et découvrent leurs pouvoirs. Alors que l’Amérique est en pleine guerre froide, ils s’unissent à d’autres mutants pour empêcher le déclenchement d’une Troisième Guerre mondiale mais une faille se creuse entre les deux hommes.

X-Men: Le Commencement, dans les salles  le 1er juin.

Liens sur le sujet

Concours: billets de cinéma à gagner
Le site officiel du film

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

videos:
Youtube
Publication:
lundi 30.05.2011, 11:14 heure

Partager cet article



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?