Poésie autour de la mozzarella

Originaire des marécages du sud de l’Italie, la mozzarella est devenue le fromage frais le plus apprécié en Suisse.

Produit de terroir par excellence, la mozzarella – de bufflonne puis de vache – s’est imposée en Suisse avec la pizza, de plus en plus appréciée par tous ceux qui s’adonnent, certains frénétiquement, à la tendance des précuisinés. A tel point que la consommation de ce fromage frais a progressé l’an dernier en Suisse, avec plus de 2 kg par habitant, précisément 11,5% des 21,55 kg de fromage mangés par personne en moyenne nationale. La mozzarella authentique, labellisée DOP (appellation d’origine protégée), est produite avec du lait de bufflonne en Italie du Sud: en Campanie, dans le sud du Latium et les Pouilles.

La Suisse aussi s’est mise à élever de-ci de-là bufflons et bufflonnes pour satisfaire à une demande quasi exponentielle de mozzarella di bufala.
Dans le sillage des émigrés, la cuisine d’Italie imprègne toute la Suisse depuis des décennies. Par monts et par vaux, la mozzarella ne garnit plus les seules pizzas. Ce fromage aigrelet et moelleux se marie avec la salade de tomates, l’ail, l’huile d’olive et le basilic… La mozzarella se gratine aussi. Avec des spaghettis, des tomates et autres fonds d’artichauts.
Quant au lait de bufflonne, son histoire est poétique. Il vient d’un mammifère qui ne se laisse pas traire si son petit n’est pas à ses côtés. Ces bêtes ne sont nommées qu’après avoir vêlé. Avec le vers d’un poème pour chacune d’elles.

Mozzarella di Bufala: authenticité labellisée

La Mozzarella di Bufala Campana (Qualité & Prix) est labellisée DOP (appellation d’origine protégée). La mozzarella de bufflonne se distingue par sa couleur blanche, sa croûte très mince, son goût aigrelet avec un léger parfum de mousse. A manger crue, avec de l’huile d’olive, du sel et de l’ail ou dans une salade de tomates; 3 fr. 50 la boule de 150 g.

Fine Food: cinq petites boules

La Mozzarella di Bufala Campana Fine Food se présente en cinq petites boules (125 g, 3 fr. 95). Les amateurs de mozzarella au lait de bufflonne l’apprécient comme en-cas ou à l’apéritif. Les petites boules peuvent se servir coupées en fines tranches, assaisonnées selon son envie, avec du pain frais.

Marie-Thérèse Page Pinto

Rédactrice

Photo:
Ferdinando Godenzi
Publication:
vendredi 10.06.2011, 10:59 heure

Publicité