Pour le bonheur d'une ménagerie

«Animalement vôtre» est une page hebdomadaire en lien avec le monde animalier: conseils, récits, infos et curiosités. Vous êtes un fan des animaux? Venez dialoguer, partagez témoignages et questions ou échangez vos bons plans.

Joane (à gauche) et Nadège Gyger.

Joane (à gauche) et Nadège Gyger.
Joane (à gauche) et Nadège Gyger.

Chaque semaine, l’écrivaine Bernadette Richard nous abreuve d’histoires et d’infos sur les animaux! A Saint-Imier, dans le Jura bernois, la famille Gyger offre au monde animal amour véritable et respect.

A   l’heure où les animaux sont devenus des objets consommables et jetables après un bref usage égoïste, les sœurs Gyger apparaissent comme des fées pour le règne animal. «J’en ai fait voir de toutes les couleurs à mes parents quand j’habitais encore chez eux, raconte Nadège. Elevage d’escargots, chenilles, moustiques, têtards, etc. Je récupérais des hérissons et des oiseaux blessés, on les soignait et si c’était possible, on les remettait en liberté.» Elle se rappelle avec tendresse leurs chiens, chats, gerbilles, rats, hamsters, cochons d’Inde, chinchillas, poissons, serpents, scorpions.

Les parents acceptaient cette immense famille, à la condition que les bêtes soient bien traitées, chacune selon son mode de vie. Sa sœur Joane aime autant les animaux, toutes espèces confondues, mais elle a un faible pour les chevaux: «Ils font partie de ma vie depuis l’âge de 5 ans. J’ai besoin d’eux pour avancer, pour me sentir libre. J’ai obtenu la confiance de ma jument et j’essaie de ne pas la trahir. Si j’ai des soucis, je vais lui parler, les chevaux ont toujours été là pour moi.»

Et quand elle va boire un verre avec des amis, c’est en compagnie de ses rates. Nadège, qui a suivi des cours de communication intuitive avec les animaux, ne peut rester indifférente à eux. Elle a un jour récupéré un pigeon mourant. Grâce à elle, il s’est remis sur pattes, et du coup, ne voulait plus quitter la maison!

A la suite d’une discussion un peu vive avec sa mère qui lui refusait un lapin, la jeune fille s’est intéressée à la mygale, sympathique bestiole de compagnie! «Si, si, insiste-t-elle, quand on la voit grandir, se déplacer avec élégance, attraper ses proies à la vitesse de l’éclair, quand on la voit muer, on ne peut que l’aimer. Et que dire de maman mygale qui retourne son cocon plein d’œufs afin qu’ils ne pourrissent pas et restent à la bonne température? On s’y attache forcément.» Bien sûr, bien sûr… Disons que rencontrer Nadège et sa furette Kaïla est tout de même plus… avenant!

Chaque semaine, l’écrivaine
Bernadette Richard nous abreuve d’histoires et
d’infos sur les animaux!

Elle s’appelle Izzy. Pelage cuivré, regard ambré, sang bleu. Une aristocrate abandonnée malgré la royale ascendance, pensez, une Abyssin, avec papiers et tout le tralala. Quand elle déambule, queue dressée en point d’interrogation, c’est l’esthétique sur pattes qui ondoie à travers les hautes herbes du jardin. Noble ou non, sa maîtresse l’a prise pour un kleenex. Par chance, la poubelle était un refuge. Comme tout Abyssin qui se respecte, Lady Izzy a des manies. Pas question, par exemple, de manger de la viande! Nourrie aux petits pois, parce que chaton déjà, elle méprisait le cadavre, lui préférant le végétarisme. Elle fait la moue, outrée, toutes moustaches ébouriffées, si on a le culot de lui présenter une cuisse de poulet, une boîte de conserve appétissante – chattement parlant –, un morceau de poisson frais. Va donc pour fruits et légumes. Lady Izzy raffole des mandarines; les fraises la mettent en transe. Prunes, salade, chou et jus d’orange la comblent de bonheur. Allez, trois croquettes pour la santé!

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Charly Rappo/Arkive.ch
Publication:
lundi 09.04.2012, 16:45 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?