L’épeautre était déjà apprécié du temps des chevaliers.

Epeautre: une céréales bien tolérée

Redécouvert pour ses précieuses propriétés, l’épeautre est aujourd’hui un aliment apprécié.

C’est dans la Bible qu’on trouve les premières mentions de l’épeautre, déjà connu et cultivé dans l’Egypte antique. La farine d’épeautre constituait la base du régime alimentaire des populations latines. Cependant, la culture d’autres céréales s’est peu à peu imposée, jusqu’à le faire presque oublier. Redécouvert pour ses précieuses propriétés diététiques, l’épeautre, parfois qualifié de caviar des céréales, connaît aujourd’hui un nouvel essor.

En cuisine, il est surtout utilisé comme ingrédient de soupes et potages. Il se marie bien avec les légumes, exaltant saveurs et parfums. Les grains d’épeautre décortiqués peuvent être moulus en farine destinée à la fabrication de pâtes, pains et biscuits. Côté diététique, cette céréale est intéressante pour ses valeurs nutritionnelles exceptionnelles. Comparée au blé, son «grand frère», elle est plus riche en protéines, en magnésium,en zinc, en fer et en cuivre.

Enfin, comme elle a été totalement oubliée de la sélection variétale, son gluten est de bien meilleure qualité que celui des blés actuels. Elle est donc généralement bien tolérée par les personnes intolérantes au gluten.    

Photo:
Ferdinando Godenzi
Styling:
Marianne Ettlin
Publication:
lundi 16.04.2012, 13:30 heure