Des saucisses grillées couronnent une virée champêtre.

Saucisses: bonne humeur au rendez-vous

Griller des cervelas et autres saucisses sur un simple feu de bois est gage d’un bon moment.

Au clair de la lune ou sous le soleil de midi, qui ne se réjouit pas d’être dehors? Battre la campagne, saluer le torrent impétueusement gonflé d’eaux de la fonte des neiges, dévorer du regard les fleurettes qui tapissent bois et sous-bois. Humer l’odeur des souches coupées, s’amuser à des ricochets dans l’eau des mares et des ruisseaux, voilà qui fait plaisir aux petits comme aux grands.

Mais le grand air creuse l’estomac: une grillade prolongera des instants mémorables. Pas besoin de vous transformer en Robin des Bois, car, dans votre besace, vous aurez mis saucisses, allumettes, papier, couteau suisse et, si votre virée se prolonge nuitamment, une ou plusieurs lampes de poche. Du pain aussi et, pour les gourmands, un tube de moutarde.

Il manque le combustible, du bois, et des bâtons, prêtés par Dame Nature pour présenter les saucisses à la flamme.

Voici venu le moment de chanter, de rire et peut-être aussi de crier sa joie d’être là, tout en veillant à ce que sa saucisse se grille tout autour. La bonne humeur est au rendez-vous, pas besoin de l’inviter, elle a promis de ne rater aucune fête champêtre.

Marie-Thérèse Page Pinto

Rédactrice

Photo:
Ferdinando Godenzi
Styling:
Marianne Ettlin
Publication:
lundi 23.04.2012, 11:00 heure