Goûteuse et juteuse viande rouge, le T-bone est simple à cuisiner.

Viande: morceau noble

Le T-bone, cette viande de faux-filet et de filet marbrés séparés par un os, se prépare aussi bien au barbecue qu’en cuisine.

Le T-bone, qu’on traduit par «steak d’aloyau», signifie «os en T». C’est un morceau de viande de bœuf dans la partie arrière du bovin, celle dont les muscles peu sollicités sont pauvres en collagène. Elle se distingue ainsi par son goût et sa teneur en jus. Avant de traverser l’Atlantique, le T-bone a assis sa réputation aux Etats-Unis, où la qualité de la viande de bœuf rivalise (mais selon d’autres critères) avec celle de la pampa argentine.

Cette renommée, on la doit au président Franklin Roosevelt (1882–1945) qui a décrété, à la suite de la grande dépression de 1929, que les bovins ne devaient plus être nourris à l’herbe, mais au grain. Les Américains sont encore fiers de leur T-bone. En Suisse, où le bœuf constitue plus du cinquième des presque 54 kg de viande consommés chaque année par habitant, le T-bone se déguste surtout au restaurant. Il est pourtant très facile de l’apprêter chez soi, au barbecue ou en cuisine. Comme pour d’autres morceaux nobles – et le T-bone mérite bien ce qualificatif – l’important est de bien saisir la viande, à feu vif, tout en évitant de trop la griller. En cuisine, la cuisson peut se terminer au four à basse température.

Comme la bavette, le T-bone peut s’accompagner d’une sauce aux échalotes. Avec des frites, un gratin de pommes de terre ou des pâtes et une salade, ce plat fera le bonheur de tous les amateurs d’excellente viande rouge.    mtpp

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
Ferdinando Godenzi
Styling:
Marianne Ettlin
Publication:
lundi 21.05.2012, 13:38 heure


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?