This presentation requires the Adobe Flash Player. Get Flash!

«Le Roi Lion, c'est un vrai miracle»

«Le Roi Lion» revient, en version 3D (pour l’instant disponible uniquement en Blu-ray). Don Hahn, le producteur du dessin animé Disney, a donné pour l’occasion une interview depuis les Etats-Unis via claviers interposés.

Page 1 de 2  «Le Roi Lion, c'est un vrai miracle»

Don Hahn, le producteur américan du «Roi Lion».

Don Hahn, le producteur américan du «Roi Lion».
Don Hahn, le producteur américan du «Roi Lion».

Coopération. Comment vous êtes-vous retrouvé producteur du «Roi Lion»?
Don Hahn. Je venais de finir la production de La Belle et la Bête quand on m’a demandé de jeter un œil au Roi de la jungle. On aurait dit un vieux film poussiéreux sur la nature. C’était décourageant. Avec plusieurs responsables et scénaristes, nous nous sommes alors enfermés dans une pièce et avons décidé de ne pas en sortir avant d’avoir fini. Nous avons rempli plusieurs cahiers de dessin et mangé beaucoup de pizzas… Deux jours plus tard, quand nous sommes sortis, nous tenions notre histoire. Elle n’a pas beaucoup changé après ça. C’est devenu Le Roi Lion et vous connaissez la suite.

Que signifie encore ce dessin animé pour vous, dix-sept ans après sa sortie au cinéma?
Ce qui caractérise le monde de l’animation, c’est sa qualité intemporelle. Donc, quand je pense au Roi Lion maintenant, c’est comme si tout s’était passé hier. Ce que je retiens le plus de ce film, c’est le miracle produit par 400 personnes dans un entrepôt pendant deux ans. Nous continuons à nous voir et ça va durer encore longtemps. Une telle expérience n’arrive qu’une fois. Elle a influencé nos vies de façon incroyable.

La 3D est à la mode et elle a gagné «Le Roi Lion». Qu’apporte-t-elle à ce classique?
Nous avons un groupe de techniciens et d’artistes extraordinaires qui ont inventé une façon de convertir le film en trois dimensions. C’est impressionnant de voir ce que la 3D apporte à un dessin fait à la main. C’était comme rentrer dans une peinture. En découvrant les premiers tests, nous avons su que le projet en valait la peine. La 3D n’est pas toujours appropriée, mais elle est parfaite pour l’histoire du Roi Lion.

A quoi peut-on s’attendre au niveau du son et de l’image?
On a l’impression que le son sort en flottant de l’écran. C’est comme si on était assis au milieu de l’orchestre de Hans Zimmer. Quant aux images, on a gardé leurs couleurs originales. Le résultat est propre et net. Le plus difficile a été de donner du relief et de la profondeur à des dessins qui n’en avaient pas.

Les enfants sont votre public cible. La version 3D les intéressera-t-elle?
Je ne suis pas tout à fait d’accord sur le fait que les enfants soient notre public cible. Nous avons fait ce film pour les 6 à 60 ans. Les enfants adorent ce film à leur niveau et les adultes le voient différemment. Les enfants aimeront-ils la 3D? Je l’espère. Un film d’animation traditionnel transformé ainsi en 3D, c’est du jamais vu.

A propos de films d’animation: que réservent-ils à l’avenir?
Le monde de l’animation est en plein boom. De très bons films sont créés. Des réalisateurs tels que Steven Spielberg et Peter Jackson utilisent la motion capture (ndlr: technique qui enregistre les mouvements d’acteurs pour les reporter sur des personnages en images de synthèse, comme ce qui a été fait pour le film «Avatar»). C’est très bon pour le métier. Le cœur de l’animation a toujours été de mélanger une bonne histoire avec des techniques de pointe.

Quel est le plus important dans un film d’animation à vos yeux?
L’histoire, l’histoire et l’histoire. Ça coûte cher d’aller voir un film au cinéma et il y a le choix. Il faut donc utiliser l’animation pour créer un monde, transporter le public dans de nouveaux endroits et lui raconter une histoire qu’il n’a jamais entendue. Mon exemple préféré est celui de Ratatouille. Qui voudrait faire un film sur des rats dans une cuisine? C’est la pire idée imaginable. Je fais la même réflexion avec Là-haut, qui raconte l’histoire d’un vieillard qui s’envole avec sa maison pour l’Amérique du Sud, emportant avec lui un jeune scout. Ces deux films merveilleux ont utilisé l’animation à son maximum.

Revenons-en au «Roi Lion». Quel personnage voudriez-vous être?
Je me sens assez proche de Pumbaa le phacochère! Lui et Timon me font vraiment rire.

Vous avez mangé 200 boîtes de donuts pendant la production du dessin animé… Combien pour sa version 3D?
Je suis heureux de pouvoir dire que j’ai changé de régime depuis qu’on a fait Le Roi Lion dans les années 1990. Cette fois, j’ai mangé 200 boîtes de céréales complètes!

Les ingrédients clés du succès

Ce dessin animé Disney sorti en 1994 a connu un immense succès au cinéma, puis en vidéo et en DVD. Il en va de même pour le spectacle musical qui en est dérivé. Quels sont les ingrédients du succès?

L’histoire. Elle est comparable à une école de vie. Amitié, amour, trahison, mort, culpabilité. Comment un lionceau évolue-t-il autour de ces notions? Chacun se retrouve dans ce scénario. Une polémique a eu lieu à propos de la ressemblance de l’histoire avec celle du «Roi Léo», un manga d’Osamu Tezuka.

Les personnages. Naïveté, cruauté, fantaisie, lâcheté, solidarité. Un panel de caractéristiques que l’on retrouve dans toute société.

La musique. Le compositeur Hans Zimmer a été oscarisé grâce à elle. Idem pour «Can You Feel The Love Tonight» d’Elton John et Tim Rice.

La réplique. «Hakuna matata», c’est-à-dire «pas de souci». Une devise qui fait du bien! joc

Aller à la page suivante pour voir le concours.

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Publication:
mercredi 31.08.2011, 11:56 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?