Interprétation malsaine

Par Isabel Pérez, conseillère pédagogique

Votre fils organise des grillades, il doit acheter l’apéritif. Il vous demande sans ambages des sous pour ses achats. Vous êtes ravie, pour une fois, vous n’aurez pas à vous y coller. Vous lui donnez 50 francs et lui recommandez d’acheter de la nourriture saine. Ce à quoi votre ado répond que les petites graines, c’est bon pour les vieux et vous arrache le billet des mains. Une heure après, il revient chargé comme un mulet, laisse le sac à commissions derrière la porte et s’enfuit dans la salle de bains. Il en ressort parfumé, les cheveux gominés à l’extrême. Il fouille dans sa poche et vous rend quelques misérables pièces.

Vous le regardez surprise et lui demandez combien d’amis sont conviés à cette fête. Il vous répond qu’ils seront quatre, mais qu’il a suivi vos recommandations et n’a acheté que du bio. Vous jetez un œil au sac qui déborde de chips et autres bretzels à l’épeautre. Bio, certes, mais pas sain pour un sou. Vous: «Je t’ai dit d’acheter du sain, pas du bio.» Lui: «C’est pas pareil? T’es jamais contente!»

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Publication:
mardi 05.06.2012, 14:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?