This presentation requires the Adobe Flash Player. Get Flash!

Qui a tué le lapin?

La Maison de la Rivière, à Tolochenaz (VD), organise une animation inspirée de la série télé «Les Experts». Les participants doivent résoudre un crime commis dans la forêt. Reportage au cœur de l’enquête.

Tolochenaz, paisible bourgade vaudoise, est sous le choc. Un animal a été retrouvé mort dans la forêt. Les premiers éléments de l'enquête indiquent qu'il pourrait s'agir d'un acte criminel. La Maison de la Rivière (voir encadré) a chargé une classe de
3e primaire de Puidoux (VD) de faire la lumière sur cette affaire. «Un crime a été commis, lance Nathalie Kummer, biologiste, à la vingtaine d'écoliers assis devant elle. Nous avons besoin de vous pour savoir qui a été tué, par qui et dans quelles circonstances.»

Y a pas à dire, c'est une sale affaire qui attend les jeune inspecteurs. Pour la résoudre, ils pourront s'appuyer sur la formation qu'ils ont reçue durant la matinée. Ils ont notamment appris à reconnaître la présence d'animaux dans la forêt. «Nous leur apprenons à ouvrir les yeux sur ce qui les entoure, explique Jean-François Rubin, directeur de La Maison de la Rivière. Il est essentiel de sensibiliser les enfants à la protection de lanature pour préserver l'environnement.» A l'issue de cet apprentissage, chaque élève a reçu un diplôme d'Expert de la Nature.

La classe de 3e année de Puidoux est chargée de résoudre une sale affaire.

Armés de leur sens de la déduction, les détectives se lancent à la poursuite du criminel par groupes de quatre ou cinq.  L'enquête est organisée sous la forme d'un rallye, avec plusieurs postes. Le premier est celui de la scène du crime, protégée par des rubans en plastique. Le squelette d'un animal inconnu repose sur le sol. «Le crime n'a pas eu lieu aujourd'hui, note Antoine. Il faut du temps pour que la viande disparaisse.» Pour déterminer l'identité de la victime, les experts prennent des mesures et collectent des données. Ils les compareront sur un autre poste à des ossements d'animaux. Les résultats sont formels: la victime est un lapin. Mais qui a bien pu lui faire du mal?

A quelques pas de la scène de crime, des traces de pas ont été relevées: un humain, un cheval et un chien. Un peu plus loin, des indices ont été découverts: des plumes, une bouteille vide et un bâton rongé par un castor. Les détectives essaient de
tisser des liens entre ces éléments. Le bâton est rapidement éliminé de l'équation. L'esprit logi-que de Clémence a frappé: «Le castor est innocent car il est végétarien.»

Pour s'assurer que le lapin n'a pas été intoxiqué, les experts testent l'eau de la rivière. Les analyses révèlent qu'elle est propre. L'hypothèse de l'empoisonnement, un temps évoquée, est écartée. Dans le métier, on appelle ça une fausse piste. Mais dans ce genre d'affaires, négliger des indices peut conduire à de graves erreurs judiciaires. Et s'il y a une chose que les experts ne veulent pas, c'est coincer un innocent.

Spectateurs privilégiés - et parfois amusés -, les organisateurs et les enseignants se contentent d'orienter la réflexion des enfants, sans leur donner de réponse. Petit à petit, à force de déduction, le scénario du crime se dessine dans la tête des enquêteurs. Caterina n'a plus de doute: «Le coupable, c'est la buse. Tout l'accuse!» Le vil volatile a été trahi par les plumes qu'il a perdues. Affaire classée. Bon boulot. Les animaux criminels sont prévenus. La nature a de nouveaux justiciers.

La Maison de la Rivière

Infos pratiques

La Maison de la Rivière est un centre de recherche sur les milieux aquatiques situé à Tolochenaz, à côté de Morges (VD). Il a aussi pour mission l’éducation à l’environnement. L’animation «Les Experts de la Nature» s’inscrit dans ce cadre. Elle est destinée aux enfants, mais aussi aux adultes (groupe de 25 au max). Une journée, avec théorie et exercices sur le terrain, coûte 300 fr. L’animation a lieu toute l’année. Inscription et renseignements à l’adresse: info@maisondelariviere.ch

Le site de La Maison de la Rivière

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Didier Nieto

Rédacteur

Photo:
Charly Rappo/Arkive.ch
videos:
Didier Nieto
Publication:
mercredi 06.07.2011, 15:53 heure


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?