Pain au fruits: des goûts d'autrefois

Le pain aux fruits régalait déjà au Moyen Age, lorsque la farine était rare et les fruits abondants. Rustique et savoureux, il rassasie au mieux.

Des noix, des olives et des fruits peuvent enrichir le pain, transcender sa saveur. La tradition de fourrer des pains est probablement aussi ancienne que le pain lui-même. Mais les premières mentions et recettes conservées datent du Moyen Age. A cette époque, où les disettes étaient fréquentes, la farine menaçait régulièrement de faire défaut. Avec des fruits, le pain nécessitait moins de céréales. En outre, il se conservait plus longtemps qu’un pain normal.


Le pain aux fruits est encore un produit courant dans de nombreuses contrées de notre pays, tant en Suisse alémanique qu’au Tessin, chaque région y ayant ses spécialités.En Suisse romande, la plus connue est le pain de poire, un pain très juteux. Originaire des Grisons, il se confectionne à base de poires et de pruneaux séchés, parfois de noix, de raisins secs et d’amandes.


Il peut se préparer de diverses manières, soit avec de la pâte à petits pains au lait, soit avec de la pâte feuilletée ou de la simple pâte à gâteau brisée. La masse à fourrer contient aussi du sucre et des épices. Certains y incorporent un peu d’eau-de-vie, souvent du kirsch.


A Scuol, en Basse-Engadine, le pain aux poires se confectionne aussi sans pâte. Il est indispensable
à une tradition qui ne s’observe que dans ce village. Le 26 décembre, les écoliers vont de maison en maison pour demander le «Pan grond». Ce gros pain allongé est offert par chaque fillette à son camarade de classe préféré, qui deviendra son chevalier servant à la fête du Chalandamarz, le
1er mars.


Moins riche en calories que le pain aux poires mais tout aussi savoureuse, la baguette fourrée à l’abricot et aux canneberges est un pain rustique qui accompagne bien le fromage ou la viande séchée. En se souvenant de l’été et de ses fruits frais au moment où la saison est en passe de s’en aller.

Pumpernickel: en qualité bio

Le pumpernickel est un pain de seigle prétranché compact de couleur sombre. Il est originaire de Westphalie, en Allemagne. Très nourrissant, ce pain convient bien pour le petit-déjeuner ou le pique-nique. Il se déguste tel quel ou tartiné de fromage frais. Disponible chez Coop en qualité bio: pumper-nickel Naturaplan bio, 1 fr. 90 / 250 g.

Pain aux fruits: une baguette rustique

Ce pain rustique enrichi d’abricots séchés et de canneberges est une version moderne du pain aux fruits. A déguster comme en-cas, accompagné de fromage ou de viande séchée. Pain aux fruits, disponible dans tous les points de vente Coop, 3 fr. 80 / 340 g.

Thierry Délèze

Rédacteur en chef

Photo:
Ferdinando Godenzi
Styling:
Marianne Ettlin
Publication:
lundi 12.09.2011, 09:03 heure

Publicité