Gloire, discours et larmes

La remise des Oscars du cinéma américain est réputée pour être glamour! Des millions de téléspectateurs suivent le défilé des célébrités sur le tapis rouge, à Hollywood. Où tout faux pas rend l’évènement encore plus piquant.

Dans la catégorie des bizarreries, c’est Angelina Jolie qui a décroché le pompon à la cérémonie de remise des Oscars 2012 en attirant sur elle tous les regards. Enfin, plus précisément sur sa jambe droite, tant elle s’est acharnée à la mettre en valeur. Les efforts de la diva pour prendre la pose ne sont pas passés inaperçus. Plus gênant que sexy. En effet, l’actrice s’est attiré des railleries dans le monde entier. Des plaisantins ont même créé un compte Twitter uniquement au sujet de la jambe d’Angelina.
Mais il y a eu pire: la chanteuse Björk, connue pour ses tenues extravagantes, avait brillé lors des Oscars de 2001 avec une robe-cygne dans laquelle elle avait l’air d’avoir un animal mort autour du cou.
Inoubliable aussi, Demi Moore en 1989, apparue aux Oscars dans un short de cycliste en satin brodé, ceint d’une traîne dorée volumineuse. Elle avait elle-même créé sa tenue, qui a été critiquée de toutes parts.

  • Elle s’est fait un croc-en-jambe: Angelina Jolie.
  • Björk est connue pour ses tenues extravagantes. En 2001, elle est venue aux Oscars déguisée» en cygne. Le bide.
  • En 1986, Cher est rentrée à la maison sans Oscar. Mais avec sa robe, elle a fait plus de gros titres que les gagnants.
  • L’acteur, réalisateur et producteur Billy Crystal est presque plus connu pour ses traits d’esprit aux Oscars que pour son talent de comédien. Il a déjà animé le grand show neuf fois.
  • Anne Hathaway et James Franco se sont donné beaucoup de mal pour animer les Oscars 2011 en échangeant les rôles homme/femme. C’était plat.
  • Demi Moore a créé elle-même cette tenue de short en satin avec une traîne dorée. Elle s’est fait certes remarquer mais aussi descendre en flammes par les critiques de la mode.
  • L’acteur ne s’est pas départi de son flegme britannique lorsqu’un homme nu a déboulé sur la scène.
  • Elle détient le record du discours le plus long aux Oscars. Emue, Greer Garson ne pouvait plus s’arrêter (sur la photo avec James Cagney).
  • Jack Palance a reçu un Oscar en 1999. Sans discours, il s’est livré à une démonstration d’appuis faciaux. Et avait été ovationné.
  • Seth MacFarlane animera la prochaine cérémonie des Oscars. Sa comédie «Ted», qui met en scène un nounours effronté, connaît un vrai succès.
 

Le défilé sur le tapis rouge de la grand-messe du cinéma américain et les robes de soirée sont devenus presque plus importants que la remise de la statuette dorée. Ce qu’a dû aussi apprendre l’acteur Don Ameche à ses dépens. Don qui? C’est vrai que quasi personne ne se souvient de lui. Par contre, beaucoup se rappellent le tohu-bohu que Cher a déclenché en 1986 avec sa robe: elle est apparue à demi nue, coiffée d’une étrange parure de plumes sur la tête, et a remis à Don Ameche le prix du meilleur second rôle – qu’il a d’ailleurs aussi incarné durant cette nuit des Oscars, car ce fut bel et bien Cher qui avait fait les gros titres.

La liste des témoignages photo et vidéo sur les plus belles et les pires tenues de soirée vues aux Oscars est interminable. Et chaque année, elle s’allonge. Idem pour le classement des meilleurs et des pires animateurs de la cérémonie. La tradition veut que le show soit aussi drôle que possible. Dans ce domaine, le duo Anne Hathaway et James Franco a connu un bide l’année passée. Et les nombreux changements de tenue d’Anne Hathaway n’y ont rien changé. A part ça, en général, on s’amuse bien à cette cérémonie.

Les dix-sept participations de l’artiste et animateur Bob Hope en tant que présentateur sont devenues cultes. Au même titre que celle de l’acteur, réalisateur, scénariste et producteur Billy Crystal (qui a animé les Oscars à neuf reprises).

En 1974, un homme nu s’est élancé sur la scène. L’acteur David Niven, qui animait la soirée, a fait preuve du plus pur humour anglais: «C’est fascinant de penser que les seuls rires que cet homme aura vraisemblablement obtenus dans sa vie l’auront été en se dénudant et en montrant ainsi l’aspect «le plus court» de sa personnalité.»

Qui dit Oscars dit aussi discours de remerciement! Les personnes primées, émues, remercient leurs parents, Dieu, le public, tous leurs collaborateurs… En 1984, Shirley MacLaine avait lancé un très immodeste: «Je le mérite!» Elle avait attendu plusieurs décennies avant de se voir enfin décerner la statuette.

Mais la palme du plus long discours va à l’actrice irlandaise Greer Garson: c’était en 1942 et il avait duré… sept minutes. Tout l’opposé de Jane Fonda, en 1971: «Il y aurait beaucoup à dire mais je ne dirai rien – sauf merci.» Jack Palance s’en était sorti presque sans paroles lorsqu’il avait reçu en 1999 l’Oscar du meilleur second rôle. Au lieu de parler, il avait préféré montrer au public amusé à quel point il était encore performant en matière d’appuis faciaux – qu’il avait effectués sur un seul bras!
Entre-temps, la durée des discours a été limitée à 45 secondes.  

La Suisse joue régulièrement un rôle important aux Oscars. Le producteur suisse Arthur Cohn est une grosse pointure à Hollywood, six de ses films ayant été primés. Ceux du réalisateur suisse Marc Forster ont été plusieurs fois nominés et grâce à Monster’s Ball, Halle Berry avait reçu l’Oscar de la meilleure actrice.

Marc Forster est en outre membre de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, nom de l’organisation qui attribue les Oscars et qui a été fondée le 4 mai 1927.

La désignation officielle de l’évènement est: Academy Awards. Et la statuette dorée ne s’appelle pas Oscar mais Academy Award of Merit. Elle a été remise la première fois le 16 mai 1929. Au fil du temps, le nom d’Oscar s’est imposé partout dans le monde et l’Academy l’a même fait enregistrer comme marque déposée.

La prochaine cérémonie des Oscars aura lieu le 24 février 2013, pour la 85e fois. Seth MacFarlane présentera ce grand show pour la première fois. Seth… qui? C’est la voix originale de l’ours en peluche impertinent Ted de la comédie du même nom, ainsi que le producteur et réalisateur.
Le 10 janvier, l’Academy fera connaître les nominations. L’une des questions les plus fondamentales reste toutefois: Angelina Jolie sera-t-elle de nouveau de la partie? Et que portera-t-elle cette fois?

Cliquez ici pour voir les prix à gagner cette semaine

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Katalin Vereb
Publication:
mardi 30.10.2012, 12:17 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?