Les Love Birds, un gage de joie dans le foyer.

Totalement inséparables

Vivre en couple, ou pas du tout. C’est le credo de ces oiseaux délicats, complexes et intelligents. Un bonheur.

Le plus grand bonheur de ce Love Bird est de vivre en couple. A deux, ils seront heureux, même enfermés dans une cage (minimum: 50 cm de haut, 60/50 cm ou plus au sol), si possible située en hauteur, dans le séjour, là où la vie bruisse et les rassure.

Les inséparables sont de petits perroquets mesurant entre 13 et 16 cm, aux couleurs vives: de vraies sculptures vivantes. Et en prime, si vous avez de la patience, vous leur apprendrez plusieurs mots, à la condition expresse qu’ils aient été en contact avec l’homme dès leur naissance.

Bien qu’ils soient résistants de nature (sauf l’Inséparable à tête grise, plus fragile), ils supportent mal le froid. S’ils s’épanouissent dans une grande volière en extérieur, ils doivent impérativement rejoindre un endroit chaud durant l’hiver. A propos de volière, il n’est pas bon de mélanger les espèces (voir encadré), ils n’ont pas cette habitude dans la nature et risquent de se battre.

Penser aussi à les introduire tous ensemble, un nouveau venu risque de passer pour l’intrus. Mais, pour la plupart des amateurs d’oiseaux en cage, un couple représente déjà toute une aventure. Et quand l’un décède, il est possible de lui proposer un nouveau compagnon, car seul, il dépérit. Les présentations se feront en douceur: deux cages placées côte à côte durant plusieurs jours leur permettront de faire connaissance avant de faire perchoir commun!

Afin d’être à l’aise chez eux, les inséparables ont besoin de perchoirs, de jouets, d’une mangeoire, d’un abreuvoir. Une petite piscine perso les comblera, l’eau sera alors changée tous les jours. Barreaux, perchoirs et jouets sont nettoyés deux fois par semaine avec un antiseptique. Côté repas: outre l’eau renouvelée chaque jour, nos Love Birds dégustent avec appétit les graines destinées aux grandes perruches, des vitamines spécifiques, du millet en grappes, des fruits (dans un porte-fruits, pas jetés sur le sol de sable fin). Bloc minéral et os de seiche les combleront. Bien soignés, ils vous accompagneront dix à quinze ans.

Ils viennent du monde entier

Bien que tous gaiement colorés par Dame Nature, qui a joué avec eux une partition de grande artiste, les inséparables offrent une incroyable variété de teintes. Menacé d’extinction, l’Inséparable à joues noires est un doux, qui adore la vie en volière. Si son plumage est vert, et un peu jaune, joues et front sont marron foncé ou noirs. L’Inséparable à tête rouge présente un plumage vert, et le mâle front et joues rouges. Lui aussi est sociable. L’Inséparable masqué est originaire de Tanzanie/Kenya. Sa tête noire lui dessine comme un masque d’où s’échappe le bec orange.

L’Inséparable à tête grise craint le froid, il est fragile. L’Inséparable rose gorge est moins excentrique. L’Inséparable d’Abyssinie s’offre un plumage vert et le mâle ajoute à sa panoplie de charme un front rouge très sexy… pour la gent ailée. Enfin, arrivé de Tanzanie, l’Inséparable de Fisher bat tous les records d’audace, avec un plumage vert, jaune, joues et gorge orange, sommet de la tête vert, jaune ou rouge. Certains ont même opté pour des plumes bleues!

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Fotolia, darrin vanselow
Publication:
lundi 17.12.2012, 17:33 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?