La choucroute a une longue histoire.

La choucroute: une grande voyageuse

Le chou fermenté, riche en vitamine C, a l’âge de la Muraille de Chine.

La choucroute, cette herbe aigre (de «sauer» et «Kraut») qui fermente avec du sel durant quelques semaines, se conserve jusqu’au-delà de l’hiver. Jadis, en Alsace, chaque ferme produisait sa choucroute, l’automne venu, avec l’aide de coupeurs de choux, qui passaient de village en village. A l’origine de la choucroute, d’innombrables bouches à nourrir sur le chantier de la Grande Muraille de Chine. Grâce à sa contenance très élevée en vitamine C, le chou fermenté apporta la vigueur nécessaire pour mener à bien ce travail titanesque. Attila et ses Huns, mais aussi les Mongols, ont ensuite voyagé avec leurs choux fermentés.

Quelques siècles plus tard, les navigateurs en ont consommé pour prévenir le scorbut. En Europe, la choucroute s’accompagne généralement de saucisses, de lard ou d’autres viandes, et de pommes de terre ou de «knödel».

mtpp

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
Ferdinando Godenzi
Publication:
lundi 07.01.2013, 10:23 heure


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?