On prête à la catalogna des vertus digestives.

Feuilles et bourgeons

Proche parente de la dent-de-lion, elle tire son nom de son origine catalane.

Alors qu’autrefois, à la morte saison, la mâche n’avait pour concurrents que l’endive, la betterave rouge, le chou, le céleri et la carotte, aujourd’hui, la verdure fait meilleure figure. Grâce par exemple à la catalogna (ou catalonia), une dent-de-lion géante améliorée et cultivée qui peut atteindre jusqu’à 60 cm de long. Cette chicorée tient une place de choix dans la cuisine italienne. Mais elle vient d’au-delà des Pyrénées, côté espagnol, dans cette terre qui s’appelle la Catalogne. La catalogna se mange très souvent en salade avec une vinaigrette à l’huile d’olive. Non seulement les feuilles se consomment mais aussi les tiges craquantes et les bourgeons. Mais la catalogna est aussi un légume à cuire ou à étuver. Elle se savoure alors tiède, avec une vinaigrette. Comme son parent sauvage le
pissenlit, elle est réputée pour ses vertus digestives.        

mtpp

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
Ferdinando Godenzi
Publication:
lundi 14.01.2013, 00:00 heure


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?