A Pâques, l’œuf peut aussi être l’occasion d’un message très personnel.

Œufs colorés

Les bricoleurs en herbe s’appliquent à décorer leurs œufs de Pâques. En observant quelques recommandations.

Le printemps à la porte, les poules des basses-cours redoublent d’ardeur. Il est temps de décorer les œufs. D’aucuns hésitent entre les sortes de teintures naturelles telles que pelures d’oignon, feuilles de chou rouge, poudre de curcuma…
Les plus appliqués embelliront leur production de dessins imprimés grâce à des feuilles de lierre, peut-être les premières primevères, qu’ils serreront délicatement dans des bas avant de les placer dans une casserole d’eau contenant la teinture choisie.
N’utilisez pas des œufs de moins de sept jours (leur chambre à air n’a pas encore assez grossi),  choisissez-les le plus lisses possible et cuisez-les 10 minutes, 12 s’ils sortent du frigo.
De plus, renoncez (pour les conserver longtemps, soit un mois à température ambiante) à refroidir les œufs durs sous l’eau.

Marie-Thérèse Page Pinto

Rédactrice

Photo:
Ferdinando Godenzi
Publication:
lundi 18.02.2013, 10:00 heure