Expo: se réconcilier avec les vipères

Le Musée d’histoire naturelle de Fribourg propose une exposition qui tord le cou aux fausses croyances circulant sur les vipères.

Non, la langue fourchue des vipères ne pique pas! La Vipère de la mort, qui vient d’Australie, n’est pas une vipère. Ou encore: le serpent-minute ne tue pas en une minute. Le musée propose une exposition qui montre onze espèces vivantes dans de grands terrariums.

La famille des vipéridés comprend les vipères et les crotales, dont les fameux serpents à sonnette. Conçue par le spécialiste des reptiles Jean-Claude Monney (malheureusement décédé en décembre dernier), cette expo explique également le fonctionnement du venin et son système d’injection très élaboré. Une ribambelle d’informations y sont dévoilées pour essayer d’adoucir la réputation de ces serpents tant redoutés. On y apprend également quel comportement adopter pour éviter les morsures.   sb

«Vipères», Musée d’histoire naturelle de Fribourg, à voir jusqu’au 5 janvier 2014, entrée libre.

Musée d’histoire naturelle de Fribourg

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Dario Dario Buchs

Publicité

Publication:
lundi 25.02.2013, 10:43 heure


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?