L’ail des ours sera disponible chez Coop dès fin mars/début avril, selon la météo.

Ail des ours: trésor parfumé

La plante sauvage offre feuilles, boutons, fleurs et même son bulbe à de nombreux usages. La saison va démarrer.

Dans les langues occidentales, on le nomme ail des ours. Des ours bruns, végétariens à 75%, qui se délectent de l’ail sauvage tapissant les sous-bois. Comme l’ail blanc, cette plante s’utilise aussi bien en cuisine qu’en pharmacie. On récolte surtout les feuilles, bien que dans l’ail des ours tout soit bon à consommer. Ses feuilles se trouvent aussi sur les étals des commerces d’alimentation, tout comme des préparations à base d’ail des ours (fromages, spätzli et autres pâtes). Attention à ne pas confondre l’ail des ours – reconnaissable à son parfum – avec le très toxique muguet qui développe ses feuilles plus tard dans la saison, ni avec le colchique (aussi bien nommé tue-chien). Pour s’assurer qu’aucun renard n’a déposé sur les feuilles des œufs de ténia, un parasite provoquant l’échinococcose (qui peut être mortelle), il est conseillé de ne consommer l’ail des ours que cuit.

Marie-Thérèse Page Pinto

Rédactrice

Photo:
Ferdinando Godenzi
Publication:
lundi 04.03.2013, 00:00 heure