Gretel et Hansel ont les jolis traits de Gemma Arterton et Jeremy Renner.

Les contes de fées enchantent Hollywood

Fées et sorcières envahissent le grand écran. Zoom sur le phénomène avec les belles de «Hansel & Gretel: Witch Hunters», Gemma Arterton et Famke Janssen.

Gemma Arterton – Gretel (27 ans): «La violence du film a un côté plutôt drôle.»

Le conte de fées est tendance au cinéma. Longtemps après l’âge d’or des dessins animés de Walt Disney, une nouvelle vague de films déferle dans les salles obscures.
Avant de voir Angelina Jolie jeter un sort à la Belle au bois dormant dans Maléfique et après le succès de Blanche-Neige et le Chasseur, pour ne citer qu’eux, voici maintenant Hansel & Gretel: Witch Hunters. Dans cette adaptation très libre du conte des frères Grimm – où les jeunes héros, abandonnés dans la forêt par leurs parents, se retrouvaient piégés dans la maison en sucre d’une sorcière et parvenaient à en réchapper avant qu’elle ne les mange –, Hansel et sa sœur ont grandi et sont devenus chasseurs de primes.
Traumatisés par leur enfance, ils se consacrent désormais à exterminer les sorcières qui ont assassiné leurs parents et kidnappent toujours des enfants. On navigue ici entre le fantastique, la comédie et l’horreur, loin du charme naïf des films d’antan. Le ton, plus sombre, est en phase avec notre époque et le public adolescent visé. «C’est vrai que l’on voit beaucoup de sang dans le film, mais je trouve que ce petit côté gore est «tarantinesque». Cette violence est plutôt drôle et n’a rien de réaliste»,  remarque Gemma Arterton, qui incarne une Gretel «dure et assez masculine à cause de ce qui lui est arrivé».
Pour la comédienne anglaise – Bond girl de Quantum of Solace et star de Prince of Persia –, le conte des frères Grimm, avec sa sorcière anthropophage, est en lui-même terrifiant.  «Tous ces contes de fées avaient finalement pour but de faire obéir les enfants en leur faisant peur, poursuit-elle. Dans le cas de Hansel et Gretel, le message était clair: soyez sages, sinon on vous abandonne aux sorcières!»
Pour certains, la déferlante de contes à l’écran est la conséquence logique du phénomène Harry Potter. Fées et sorcières font recette à Hollywood et le filon n’est pas près d’être épuisé.
D’après Famke Janssen, qui campe la sorcière en chef dans Hansel & Gretel, le succès de ce genre de film auprès du public s’explique par notre besoin croissant d’évasion. «Il constitue un baromètre de l’état de notre société. Plus le monde va mal, plus on a besoin de s’évader.»
Pour la star de X-Men, le conte de fées est en cours de mutation. «Présenter le conte sous un angle différent est peut-être le seul moyen d’assurer sa survie.  J’espère qu’on continuera
à le raconter aux enfants jusqu’à la fin des temps, même si on court le risque de les traumatiser à vie!»

www.hanselandgretel.ch

Action et humour noir

Famke Janssen (48 ans) joue le rôle de la sorcière en chef.

Quinze ans après avoir poussé dans le four et brûlé vive la sorcière qui les avait emprisonnés dans sa maison en sucre, Hansel (Jeremy Renner) et Gretel (Gemma Arterton) sont encore hantés par leur enfance. Devenus de célèbres chasseurs de primes, ils traquent les sorcières qui continuent d’enlever des enfants et de semer la terreur. Lorsque le tandem croise le chemin de la puissante sorcière Muriel (Famke Janssen), il découvre la vérité sur ses parents. Action, hémoglobine et humour noir sont au menu de cette chasse aux sorcières plutôt amusante et sans prétention.

Hansel & Gretel: Witch Hunters, en salle le 6 mars.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
SP
videos:
www.youtube.com
Publication:
lundi 04.03.2013, 00:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?