Emmanuel Tessier (dit «Manu»), paysagiste et pépiniériste, il a coanimé 121 émissions de jardinage à la TSR.

Printemps à nos portes

[Jardinez avec Manu] La belle saison arrive. En appartement, toutes les plantes ont repris leur croissance. Il est donc l’heure de songer au compost et d’alimenter en engrais les plantes d’intérieur.

Le printemps met aussi les balcons à l’honneur. Des plantes fleuries de saison, telles que ces primevères, constituent une décoration idéale. Mais apportez-leur de l’engrais: c’est le moment!

Le printemps met aussi les balcons à l’honneur. Des plantes fleuries de saison, telles que ces primevères, constituent une décoration idéale. Mais apportez-leur de l’engrais: c’est le moment!
Le printemps met aussi les balcons à l’honneur. Des plantes fleuries de saison, telles que ces primevères, constituent une décoration idéale. Mais apportez-leur de l’engrais: c’est le moment!

Depuis plusieurs années, les autorités communales nous invitent, à juste titre, à trier les déchets verts qui, décomposés, se valorisent en «or noir». Prévoir un compost dans son jardin est donc bénéfique, car c’est l’assurance d’avoir un terreau gratuit pour ses plantes. Le processus du compostage est fort simple: des champignons, des bactéries, des insectes et des vers de terre y participent en transformant tous les déchets organiques, avec de l’eau, un peu de chaleur et beaucoup d’oxygène.

Pour bien composter, il est préférable de disposer d’un composteur muni d’un couvercle, afin de pouvoir contrôler plus facilement l’humidité interne. Un excès d’eau de pluie ne favorise pas le développement des bonnes bactéries, un manque d’eau limite la propagation des champignons. La chaleur d’un composteur, elle, est peu contrôlable, puisque c’est le soleil qui décide; toutefois, l’exposer à la mi-ombre assure à ses habitants (bactéries et champignons) une température idéale en été.

L’oxygène étant le «carburant» des bactéries et des champignons, il faudra soit aérer votre compost en le remuant une ou deux fois par année avec une fourche, soit alterner les couches de matériaux fins et grossiers pour créer des espaces d’air. Pour faciliter la décomposition des déchets verts, il existe des accélérateurs de compost en granulés, utilisables dans tous les types de composteurs. Les modèles en kit plastique sont les plus performants et faciles à monter. Veillez néanmoins à installer votre composteur à une distance convenable de vos voisins immédiats: l’utilisation d’une bonne poudre de roche permettra d’éviter l’émanation de mauvaises odeurs.

Quels sont les ingrédients d’un bon compost? Des épluchures de fruits ou de légumes, un peu de gazon, des branches broyées, un peu de feuilles mortes et toutes les litières de votre chat. Mais évitez la peau des agrumes ou des bananes, à cause de leur toxicité, et les os ou le gras de viande afin de ne pas attirer les renards et autres animaux dans votre jardin.

Si les jardins sont encore un peu endormis en ce tout début de printemps, les plantes d’intérieur ont déjà repris leur pleine croissance grâce à l’augmentation de la durée et de l’intensité lumineuses. C’est donc le moment de leur apporter les matières nutritives. Distinguons tout d’abord les plantes vertes des plantes à fleurs, qui n’ont pas besoin des mêmes engrais. Et aussi les plantes nécessitant des éléments minéraux spécifiques, comme les orchidées, les cactées, les agrumes, les bonsaïs ou les plantes cultivées en hydroculture. En effet, c’est principalement l’azote qui favorise la croissance des branches et des feuilles d’une plante verte, alors qu’une plante fleurie nécessite plus de potasse. Mais de phosphore et d’oligoéléments, plantes vertes et fleuries en ont toutes deux besoin.

Pour les plantes d’intérieur,
vous avez le choix entre trois sortes d’engrais différentes: une liquide, diluée dans l’eau – tous les deux arrosages –, une autre sous forme de bâtonnets solides, et une dernière sous forme de billes d’engrais agglomérées. Ces deux dernières s’emploient en les enfonçant profondément dans la terre, au pied des plantes. Certains bâtonnets d’engrais contiennent en sus un insecticide. Ils sont utiles en prévention des pucerons, ou complémentaires en saison à d’autres produits contre d’autres parasites comme les cochenilles ou les acariens. N’oubliez pas que les engrais associés à des insecticides ne doivent pas être utilisés sur des plantes destinées à la consommation, mais réservés exclusivement aux plantes ornementales.

Enfin, les engrais en forme de boules agglomérées offrent l’avantage de libérer lentement les éléments nutritifs qu’ils contiennent: ils s’utilisent tous les deux ou trois mois, voire tous les douze mois, ce qui est plus pratique.

Installer un bon compost dans son jardin, c’est:

  • le placer à distance convenable des voisins
  • adjoindre une bonne poudre de roche, qui agira contre l’émanation des odeurs
  • varier sa composition en déchets verts: épluchures de fruits et de légumes, un peu de gazon, feuilles mortes, branches broyées
  • l’exposer à la mi-ombre
  • contrôler son humidification
  • en saison, utiliser des activateurs de compost
  • le remuer une ou deux fois par année avec une fourche.

Vous trouverez un vaste choix de matériel de jardinage dans votre Coop brico+loisirs le plus proche!

Découvrez le nouveau prospectus promotionnel sur Coop brico+loisirs

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Les commentaires sont clos pour cet article.

Photo:
Texte: Emmanuel Tessier. Photos Prisma, Darrin Vanselow.
Publication:
lundi 18.03.2013, 11:50 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?