C’est au sortir du four que la baguette est la meilleure.

Le pain qui a conquis Paris

Produit aussi emblématique de l’alimentation française que le camembert, la baguette est croustillante à l’extérieur, moelleuse à l’intérieur.

Coupée en tranches plus ou moins épaisses, la baguette accompagne tous les repas et se prête aussi bien à la confection de petites tartines que de copieux sandwiches. C’est un pain qui sèche vite et est de ce fait destiné à être mangé le jour de son achat. Sinon elle fera office de pain perdu.

Avant de «monter» à Paris (vers 1820), la baguette était viennoise et accessible aux aristocrates et riches bourgeois. Sa démocratisation et transformation en pain mythique des Français s’explique par le fait que ce pain long nécessite moins de temps de préparation qu’un pain rond et se vend donc à meilleur prix. Par ailleurs, sa grande popularité a pour corollaire la pauvreté du choix de variétés de pains jusqu’à une date assez récente. Après la Seconde Guerre mondiale, la baguette s’est imposée dans l’Hexagone.   mtpp

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
Ferdinando Godenzi
Publication:
lundi 29.04.2013, 08:30 heure


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?