Celui qui nous a témoigné d’une fidélité à toute épreuve mérite une attention pleine de respect.

Toutou arrive au 3e âge

Accompagner un chien qui prend de l’âge est une expérience tout aussi intéressante que celle de l’avoir vu grandir. Et d’ailleurs: ce n’est que justice…

L’abandon d’un fidèle compagnon vieillissant témoigne de la cruauté ordinaire des humains, doublée de lâcheté. Et pourtant, dans notre Suisse opulente, nous assistons de plus en plus au chien ou chat âgé considéré comme un déchet, car vieux et malade ou éclopé, et donc euthanasié sans honte, abandonné dans un refuge… ou en pleine nature.
Alors que voir son chien grandir, s’épanouir, arriver à maturité puis lentement décliner, comme toute forme de vie, est une expérience enrichissante. Encore faut-il avoir une âme! «Les très grands chiens sont vieux à 8-10 ans, précise Mikaël Villard de L’Oasis des Vétérans près de Bulle, les petits, genre caniche, à 12-13 ans.» Le troisième âge des chiens s’accompagne de multiples maux, qui vont de la baisse de l’audition et de la vue, à la cataracte, sans éviter l’arthrose, les problèmes de thyroïde, l’incontinence, ou encore la démence sénile: «Celle-ci se caractérise par des actes illogiques, comme tourner en rond, ou comme notre dalmatienne qui voulait à tout prix sortir par la fenêtre, raconte Mikaël Villard. Ils se sentent perdus, ne savent plus où ils sont, il suffit de les rassurer, de leur parler. Un chien qui vieillit a d’autant plus besoin de son maître que les troubles cérébraux sont importants.» Et les remèdes existent:  «la nourriture spéciale pour les articulations, les anti-inflammatoires, la diète vétérinaire. Le suivi médical est essentiel. D’ailleurs, nous constatons ici, à L’Oasis des Vétérans, de vrais miracles, notamment concernant les troubles du cerveau».

Quand toutou vieillit, lui qui a été d’une fidélité à toute épreuve, ne mérite-t-il pas une attention pleine de tendresse? Celle-ci peut s’exprimer par le jeu, «les vieux chiens ont besoin d’être stimulés, par la recherche de la nourriture, par exemple, cachée dans des boules», ou encore par des balades, sur un mode paisible, avec des câlins à l’appui pour les encourager, sans jamais les stresser. Soyons responsables, un brin d’éthique suffirait à apaiser nos potes à quatre pattes, quand les années s’accumulent.

Héros canin

Au feu!

Quand les pompiers arrivèrent en urgence sur les lieux du drame, ils remarquèrent immédiatement
une très belle malinoise, dont les poils portaient déjà des traces de l’incendie. La femelle défiait le feu, portant un chiot dans sa gueule. Elle jugea vite l’un des pompiers digne de sa confiance et lui confia le bébé en le déposant à ses pieds. Et sans s’attarder, fonça à nouveau dans la maison en flammes. Le temps que les hommes du feu s’organisent, elle avait rapporté trois petits qu’elle confiait à l’homme, les léchant et repartant au combat. Un pompier l’accompagna. Il resta stupéfait malgré la situation embrasée, quand il vit la chienne gratter sous un meuble. Il se baissa et entrevit un chat terrorisé, qu’il attrapa. La chienne aboya et tira l’homme à l’autre bout de l’appartement, où il put sauver le furet. La malinoise dut être soignée, ses brûlures étant sérieuses; ses six protégés, eux, s’en sortirent en toussant, mais ils allaient bien.

Commentaires (4)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Publication:
mardi 21.05.2013, 00:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?