1 von 23


En attendant la montée à l’alpage, cette chèvre ne craint pas le photographe.

Plusieurs cars postaux desservent quotidiennement Axalp.

Rencontre sylvestre: un ours qui suçotte l’un de ses gros orteils.

Sur le chemin menant au lac de Hinterburg, un visage qui invite à la réflexion.



















Le chemin des sculptures en bois

Là-haut sur l’Axalp, surplombant Brienz (BE), l’était une vieille forêt menant à un petit lac. Une avalanche, puis Lothar, l’ont détruite. Aujourd’hui le site revit, animé par de bien curieux compagnons ciselés dans du bois.

Accessible à tout piéton, cette randonnée de moyenne montagne de deux heures trente  commence et se termine à Axalp. Elle couvre six kilomètres et 450  m de dénivellation, en surplombant le lac de Brienz tout d’émeraude coloré. Sa particularité: un monde digne des meilleurs contes de fées, peuplé d’hommes et de femmes souvent souriants, mais aussi de bêtes les plus diverses, certaines très comiques – tel ce nounours qui suçotte l’un de ses gros orteils – d’autres fanfaronnant sur leur tronc.

Toute cette population tant humaine qu’animale et même végétale est érigée sur ce que l’ouragan Lothar a laissé sur son passage, le 26 décembre 1999. Un ouragan particulièrement dévastateur dans cette région qui avait déjà été ravagée, l’hiver précédent, par une avalanche.

C’est le sculpteur sur bois de Brienz, Menk Eggen-schwiler, qui eut l’idée d’exprimer son art sur l’itinéraire menant d’Axalp au petit lac de montagne de Hinterburg, un lieu idéal pour pique-niquer en famille ou s’accorder une pause si l’on poursuit la randonnée vers Meiringen.

D’autres artistes de cette petite ville bernoise mondialement renommée pour ses sculptures (son école de sculpture sur bois est la seule de Suisse qui forme à cet artisanat) lui ont emboîté le pas, créant de nouvelles œuvres étonnantes de finesse et de véracité.

Les abords du lac de Hinterburg en accueillent la plupart, que l’on découvre au terme d’une heure de marche sur un large sentier. Le retour à Axalp peut se terminer par un autre chemin, lui aussi parsemé de sculptures en bois. Cette exposition en plein air s’enrichit encore d’année en année de nouvelles créations. En été 2013, on pourra à nouveau voir les sculptrices et sculpteurs à l’œuvre, du 22 au 28 juillet. Par les transports publics, on rejoint Axalp en trois heures environ au départ de Lausanne.

L’un des curieux personnages de la forêt.

Depuis la gare de Brienz, un car postal grimpe, en quarante minutes environ, le presque vertical kilomètre qui mène au départ du chemin des sculptures. Au son du klaxon à trois tons, les virages s’enchaînent avec plusieurs arrêts permettant de découvrir l’un ou l’autre restaurant pittoresque.

A noter que cette balade sur les chemins des sculptures en bois n’est que l’un des très nombreux sites touristiques de la région. Les plus renommés sont le Musée de l’habitat rural de Ballenberg et les chutes (quatorze cascades) du Giessbach. Le Musée suisse de la sculpture sur bois, à Brienz, est un complément idéal à la balade d’Axalp.

www.brienz-tourismus.ch
www.haslital.ch

Livre d'excursions: au son du klaxon

Sous le label Nature Famille Aventure, Coop (Coopération) publie «46 balades au son du klaxon à trois tons» de CarPostal. Certaines balades peuvent s’effectuer en boucle. D’autres sont des traversées menant, via un col et/ou un sommet, à une région fort différente du point de départ. Avec un format facile à empocher, ce nouveau guide pratique indique les horaires de car, la difficulté de la randonnée, la durée (souvent aussi le dénivelé), l’équipement et la saison conseillés, la carte, des adresses où se sustenter et se loger…

46 balades au son du klaxon à trois tons, Presse Coop 2013, 96 pages, 24 fr.

Pour commander: www.cooperation-online.ch/librairie ou par écrit à: Coopération, «Livres», CP, 5431 Wettingen.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Marie-Thérèse Page Pinto

Rédactrice

Photo:
Charly Rappo/Arkive.ch
Publication:
mardi 28.05.2013, 09:28 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?