Bob le cyclope vert, l’un des deux héros de «Monstres Academy».

A l’école des monstres

Les héros poilants de Monstres & Cie sont de retour dans «Monstres Academy». Gros plan sur le nouveau film d’animation de Pixar avec ses créateurs.

Bande-annonce

Reportage

Les studios d’animation Pixar de John Lasseter, c’est Toy Story, Le Monde de Nemo, Cars… Douze ans après Monstres & Cie, voici Monstres Academy. Monstropolis est une ville peuplée de monstres dont la principale source d’énergie provient des cris des enfants et Monstres & Cie est la plus grande usine de traitement de cris de la ville. La nuit, les monstres s’immiscent dans le monde des humains pour faire peur aux enfants et récolter leurs hurlements.
On retrouve dans ce deuxième volet le duo formé par Sulli, le monstre cornu à fourrure bleue, et Bob, le cyclope vert. L’intrigue se déroule dix ans avant le premier épisode: Sulli et Bob se rencontrent à l’université où on apprend à terroriser les enfants. Avant de devenir amis, les deux êtres que tout oppose commencent par être rivaux. «Lorsqu’on a évoqué la possibilité de refaire quelque chose avec ces personnages, on a cherché une idée valable pour justifier un nouveau film. L’idée de remonter le temps et de découvrir comment ces deux-là se sont rencontrés nous a excités», raconte Dan Scanlon, réalisateur et coscénariste du film.
Elève ultra studieux, incollable en théorie et sûr de lui mais peu doué pour faire peur, Bob rêve de devenir une des plus grosses terreurs du campus et de travailler un jour chez Monstres & Cie.  
Le contraire de Sulli, issu d’une longue lignée de terreurs et capable d’effrayer n’importe qui.
Au-delà de son potentiel comique, le film livre aux enfants un message rare, digne d’être salué: nos rêves ne deviennent pas forcément réalité. «Un message qu’on ne voit pas souvent au cinéma, qui sonne juste pour beaucoup d’employés de Pixar», confie Kori Rae, productrice du film. «Si vous leur demandez comment ils ont fini dans cette boîte, ils vous répondront «oh, j’ai raté mes études de médecine» ou «j’avais l’intention de devenir avocat.» On a envie de dire aux enfants que s’ils échouent dans leurs objectifs, le destin leur réserve probablement quelque chose de mieux, qui leur permettra de découvrir une autre facette d’eux-mêmes.»

La réussite de Pixar, dont chaque film engrange des centaines de millions de francs au box-office, s’explique en partie par le plaisir que prend toute l’équipe à faire son travail. «On commence toujours par faire un film pour nous-mêmes, parce que nous sommes les seuls à le voir pendant les premières années de gestation, observe Kori Rae. On essaie de raconter une histoire qui nous fasse rire, qui nous touche. Du coup, on ne fait pas des films ciblés pour les enfants, mais pour tout le monde.»

www.disney.ch/monstres-academy

Monstres rires

Une suite divertissante

Depuis tout petit, Bob Razowski rêvait de devenir une terreur et de travailler à l’usine de Monstres & Cie. Aujourd’hui, il est en première année de Monstres Academy, l’uni où sont formées les meilleures terreurs. Cela dit, le rêve de cet étudiant modèle mais peu doué pour faire peur est menacé par sa rencontre avec Sulli, un champion dans l’art d’effrayer. Les deux rivaux vont finir par se faire renvoyer de l’uni par l’intraitable doyenne et devoir faire équipe pour remporter une joute qui leur permettra de réintégrer l’école. Le tandem de monstres fait encore une fois mouche dans cette suite divertissante qui fera avant tout rire les enfants.

«Monstres Academy», en salle le 10 juillet.

Monstres & Cie

Chez Coop City

Coop s’est déjà mis au diapason de «Monstres Academy». Les joyeux personnages de ce long métrage d’animation se retrouvent en effet dans les rayons des magasins Coop City sous forme de jouets. Les enfants auront ainsi de quoi prolonger le plaisir procuré par le film à la maison.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Miguel Cid

Rédacteur

Photo:
SP
videos:
www.youtube.com
Publication:
lundi 01.07.2013, 00:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?