Il est important de discuter avec l’esthéticienne avant de choisir la méthode d’épilation qui convient.

Adieu les poils

Corps glabre Les poils sont un souci esthétique que connaissent bien les femmes – et toujours plus d’hommes. Il existe différentes méthodes pour éliminer les repousses disgracieuses. Utile à l’approche de l’été.

Éradiquer le mal à la racine avec une pâte à base de sucre, de jus de citron et d’eau? Cette méthode, appelée sugaring, semble inoffensive avec un nom aussi… sucré! L’esthéticienne applique une portion de pâte ambrée qu’elle masse sur la zone à épiler. La sensation sur la peau est très agréable; le mélange est à la température du corps.
Puis soudain, la spécialiste arrache la pâte, sans l’ombre d’une hésitation. Aïe! C’est beaucoup moins agréable, même si la douleur reste dans les limites du supportable. «La première fois, c’est souvent plus douloureux parce qu’on retire une très grande quantité de poils», explique Susan Meier, qui a passé l’examen supérieur fédéral d’esthéticienne.
Au bout de quelques séances, la douleur s’atténue car les poils mettent plus de temps à repousser. En outre, ils sont moins nombreux et deviennent plus fins, dit-elle pour me consoler, avant de poursuivre le traitement. La peau a quelque peu viré au rouge, mais le résultat est sensationnel: des jambes superbement lisses, et qui le resteront plusieurs semaines.
Membre de l’Association suisse des esthéticiennes, Susan Meier considère le sugaring (épilation au sucre) comme une méthode d’épilation douce. Elle utilise cette technique depuis six ans dans son institut de beauté lucernois et constate une demande croissante.

On s’épile de plus en plus jeune

Cette méthode d’épilation à base de sucre a vu le jour en Orient. Cléopâtre s’épilait en utilisant une méthode proche de l’actuel sugaring. Autrefois comme aujourd’hui, un corps sans poils était considéré comme plus esthétique. Les peintures tombales et certains vases
anciens de cette époque en témoignent, mettant en scène des personnages glabres. L’élimination des poils revêtait aussi un caractère hygiénique, car elle permettait d’éviter les parasites et autres maladies. Dans certains pays musulmans, l’épilation a parfois une signification religieuse.
Chacun est libre de s’épiler, mais la pression sociale est grande. Dans notre société, les poils sur les jambes et sous les aisselles sont plutôt mal vus, et cette pilosité est souvent associée à un manque d’hygiène. Et si cela ne reflète pas forcément la réalité, le rasage des aisselles et des jambes fait partie du programme standard de l’hygiène corporelle. Les femmes épilent jusqu’à six parties de leur corps – les bras, les sourcils, le nez…

Attention aux poils incarnés

L’engouement pour l’épilation s’accroît à mesure que la surface de tissu recouvrant notre corps diminue. «Depuis longtemps, le rasage intime fait partie des préoccupations des jeunes femmes», explique l’esthéticienne. Plus elles sont jeunes, plus elles s’épilent. Le rasage intime est quasiment devenu un ornement pour le corps. Un peu comme chez le coiffeur, il existe différentes «coupes» comme le «triangle», le «ticket de métro» (aussi appelé landing strip) ou le maillot «brésilien» (coupe très échancrée).
Depuis longtemps, le corps glabre n’est plus l’apanage des femmes; l’homme se fait souvent épiler – y compris sous la ceinture. «Un corps épilé est considéré comme un idéal de beauté», constate l’esthéticienne. Elle a de plus en plus de clients masculins. «Aujourd’hui, un homme se gêne moins lorsqu’il réserve une épilation complète dans un salon de beauté.»
Qu’on opte pour une épilation maison ou pour un soin en institut de beauté, à chacun de choisir sa méthode (lire, sur notre site Internet les avantages et inconvénients des différentes manières de s’épiler). Mais attention, l’élimination des poils n’est pas sans danger. «Si l’on ne respecte pas certaines conditions d’hygiène, cela peut provoquer des boutons, des poils incarnés ou des inflammations», indique Susan Meier. Son conseil: pour les zones sensibles, consulter un professionnel et s’assurer que cette personne est un spécialiste de la méthode choisie.
«Chaque technique nécessite une formation spéciale.» Sans cette précaution, l’épilation pourra parfois s’avérer particulièrement douloureuse.

Pilosité

À quelle vitesse par semaine ça repousse?

Pour l’épilation à domicile

Si vous préférez vous occuper vous-même de vos poils et si vous êtes ouvert à la nouveauté, pourquoi ne pas essayer aussi la méthode par lumière pulsée (IPL)?

Appareil à lumière pulsée Philips Lumea SC 1991/00, 399 fr. 90, chez Fust

Parmi les différentes méthodes, on distingue l’épilation à court terme, avec un rasoir ou une crème dépilatoire, par exemple, et l’épilation à long terme avec de la cire, du sucre (sugaring), un épilateur ou le laser qui permettent d’éliminer les poils avec la racine.
Voici un aperçu des différentes méthodes:

Rasage (humide/sec)

Procédure: on élimine les poils sur une peau humide avec un rasoir, de la mousse et de l’eau, ou à sec avec un rasoir électrique. Si les poils sont un peu plus longs, il est préférable de les couper préalablement avec des ciseaux afin de ne pas obstruer la lame. Veiller à raser les jambes dans le sens inverse de la pousse. Pour le maillot, raser dans le sens des poils pour éviter les inflammations, et proscrire le rasage à sec. Il faut impérativement effectuer le rasage dans de bonnes conditions d’hygiène et ne pas lésiner sur les lames, sous peine de provoquer des inflammations.

Idéal pour: jambes, aisselles, maillot.

Avantages: rapide, facile, indolore, économique.

Inconvénients: les premières repousses font leur apparition après un ou deux jours, c’est pourquoi cette méthode est déconseillée en cas de forte pilosité. L’exercice peut également s’avérer laborieux pour certaines zones du corps difficiles d’accès comme le dos.

Cire (froide/chaude)

Procédure: la cire froide est idéale pour une utilisation à la maison. Réchauffer légèrement les bandes de cire entre les paumes de la main, les déposer dans le sens de la pousse sur les parties du corps à épiler et les retirer d’un coup sec dans le sens inverse de la pousse. Le traitement à la cire chaude requérant une certaine expérience, il est généralement effectué par des spécialistes. La masse chaude entoure chaque poil; la chaleur dilate les pores et les poils peuvent être éliminés plus facilement. Lorsque la cire a refroidi, on la retire d’un coup sec.

Idéal pour: jambes, maillot, sourcils, aisselles, lèvre supérieure.

Avantages: peut être utilisée sur une plus grande surface. Le poil est arraché avec la racine. La peau reste lisse pendant plusieurs semaines.

Inconvénients: douloureux, et il faut attendre que le poil soit assez long (5 à 6 millimètres) avant de procéder à une nouvelle épilation à la cire.

Épilation au sucre

Procédure: La pâte à base de sucre, de jus de citron et d’eau est étalée sur la peau dans le sens inverse de la pousse. Ensuite, une bande de tissu est appliquée avec une légère pression sur la masse de sucre qui va alors se fixer aux poils et aux racines et les arracher dans le sens de la pousse du poil. La masse de sucre peut également être retirée sans bande de tissu, en s’aidant uniquement avec les doigts.

Idéal pour: toutes les parties du corps, visage, jambe, ventre et parties intimes.

Avantages: moins douloureux qu’une épilation à la cire. La pâte de sucre est un produit naturel bien toléré. L’effet dure plusieurs semaines. Le sugaring permet d’enlever des poils de seulement deux à trois millimètres.

Inconvénients: technique quelque peu collante!

Épilateur

Procédure: L’épilateur est un appareil électrique que l’on fait rouler sur la surface de la peau dans le sens inverse de la pousse. Les poils sont arrachés directement à la racine par des pinces rotatives. Il est préférable de s’épiler le soir pour que les éventuelles rougeurs aient le temps de s’atténuer.

Idéal pour: jambes, éventuellement le maillot.

Avantages: résultat super lisse, les poils sont éliminés avec la racine. Les poils ne repoussent qu’au bout de quelques semaines.

Inconvénients: méthode douloureuse et qui prend du temps, avec un risque de poils incarnés.

Épilation par lumière pulsée (ou lampe flash)

Procédure: IPL est l’acronyme d’Intense Pulse Light (lumière intense pulsée). Cette technique consiste à irradier la peau avec une lumière pulsée. La mélanine – pigment contenu dans les poils et qui leur donne leur couleur – absorbe la lumière et la transforme en chaleur. La chaleur va se propager jusqu’à la racine puis la détruire. Les appareils IPL destinés à un usage privé sont souvent moins puissants que les lampes flash utilisées en institut de beauté.

Idéal pour: toutes les zones du corps, des aisselles au visage, et même la zone entre les fesses. N’est pas adaptée aux peaux sombres ou bronzées. Fonctionne idéalement sur une peau claire avec des poils sombres.

Avantages: efficace, indolore, épilation longue durée. Les poils repoussent plus fins et moins drus. Inconvénients: cette technique exigeant plusieurs séances, l’opération s’avère plutôt onéreuse lorsqu’on s’adresse à des professionnels. Une mauvaise utilisation de la lampe flash peut provoquer des rougeurs.

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Yvonne Fertsch
Photo:
Christoph Kaminski, Beatrice Thommen-Stöckli
Publication:
lundi 06.04.2015, 21:40 heure

Yvonne Fertsch

.

Publication:
lundi 06.04.2015, 21:40 heure


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?