À l'aventure: une journée entière en famille

Plein air Sauter de branche en branche ou marcher pieds nus suivant la méthode Kneipp, l’Aventure Jura Parc offre des activités en forêt pour tous les âges.

http://www.cooperation.ch/Ae+l_aventure_+_une+journee+entiere+en+famille À l'aventure: ​une journée entière en famille

Un mercredi matin du mois d’août, nous rejoignons un groupe d’enfants du Jura bernois (passeport vacances) pour découvrir le Sentier pieds nus inspiré par la méthode Kneipp. Nous laissons nos chaussures au vestiaire et retrouvons notre guide Maureen qui anime également des ateliers cuisine avec les plantes sauvages. Le sol est encore frais. Ça réveille! Au début du parcours se trouve une fontaine censée remplacer le café. Pour cela, il faut plonger les coudes dans de l’eau froide et les laisser tremper quelques dizaines de secondes. Ça ne remplacera pas mon café du matin mais, en effet, l’eau froide stimule les sens. On marche à la queue leu leu sur les différents supports: des pives, des cailloux, des copeaux de bois, des bouchons en liège, de la boue, de l’eau… Le trajet dure environ une heure. En chemin, Maureen parle de plantes devant les enfants attentifs et curieux. Elle nous apprend, notamment, comment toucher les orties, en les caressant «dans le sens du poil» pour ne pas se faire piquer. «Elles contiennent sept fois plus de vitamine C qu’une orange», ajoute-t-elle devant les enfants ébahis. Elle en cueille quelques feuilles pour le repas de midi. Elle nous rappelle également l’origine du pissenlit qui vient de «pisse au lit», en raison des vertus diurétiques de cette plante. Le plantain soulagerait les piqûres de guêpe et le millepertuis, connu comme antidépresseur naturel, doit son nom à la structure trouée de ses feuilles (percées par mille trous). Les enfants posent plein de questions, partagent aussi leur savoir et cueillent différentes plantes pour le repas. Ce sentier pour tous les âges se trouve dans un cadre naturel, vierge d’habitations. 

La boue reste un des moments les plus amusants de la marche même si un peu «crade» selon les enfants.

«

Pour ne pas se 
faire piquer, il faut caresser les orties dans le sens du poil»

En chemin, on découvre les plantes sauvages et leurs nombreuses vertus.

D’arbre en arbre

Après un repas au restaurant du Moulin, vis-à-vis, ou un pique-nique dans le parc, place à l’aventure. Rebeuvelier accueille un parcours d’accrobranche depuis bientôt quinze ans. Un des pionniers dans le domaine à l’époque, il attirait une clientèle qui n’hésitait pas à faire des kilomètres pour s’y rendre. Aujourd’hui, la concurrence est rude et le parc voit principalement passer des gens de la région, du Jura et du Jura bernois. C’est l’activité familiale par excellence! Car autant les adultes que les enfants y trouvent leur compte.
Avant de commencer, nous recevons des gants, un baudrier avec des mousquetons et un crochet pour les tyroliennes. Ensuite, un membre du staff nous explique les bases de sécurité, simples mais indispensables. Pour le reste, c’est à nous de jouer.
Deux parcours permettent aux plus de 4 ans de s’amuser. Mais la hauteur des installations offre son lot d’adrénaline à un adulte également. «C’est dès 4 ans mais ce n’est pas que pour les petits enfants, insiste Frédéric Pierard, responsable du parc depuis onze ans. Toute la famille peut s’y amuser.»
D’autres installations, plus difficiles, permettent aux plus de 8 ans et aux plus de 14 ans de s’aventurer. À chacun son niveau donc. Pour ma part, j’ai choisi l’exercice le plus «facile» tandis que mon collègue a immédiatement opté pour le parcours «noir» exigeant de la force physique. On monte sur des plateformes mobiles sans regarder en bas pour éviter d’avoir le vertige, même si, étonnement, ce dernier semble bien secondaire durant le parcours. Arrive le moment des tyroliennes, plus ou moins longues et rapides selon le niveau. Cette attraction est appréciée aussi bien par les enfants que les adultes. On se laisse aller et on oublie tout, jusqu’à son âge, en se prenant pour Tarzan et Jane, voire la guenon Cheetah, en pleine forêt.

Même sur un parcours 
facile accessible dès 4 ans, toute la famille peut vivre 
une dose d’adrénaline. 
Pour un maximum de 
sécurité, les mousquetons doivent être fixés aux installations en permanence. 

Autres activités

Le parc permet de passer une journée entière et même la nuit car on peut y dormir dans un hamac que l’on attache entre deux arbres de son choix. En plus du Sentier pieds nus et de l’accro-branche, le Croquet’Aventure, une sorte de minigolf avec des maillets de croquet sur un sol de forêt irrégulier, plaît également aux familles. Dernier bébé du parc, mode oblige, la Cabane secrète connaît beaucoup de succès auprès des adultes et jeunes adultes. Dans cette «Escape Room», disponible en français ou allemand, les participants doivent trouver une carte aux trésors en 1 h 15. Nous n’avons hélas pas pu la tester. Une bonne excuse pour revenir au parc. 

Comme au minigolf, le Croquet’Aventure consiste à atteindre le trou en un minimum de coups.

Méthode Kneipp en 5 points

Objectif santé
Sebastian Kneipp (1821-1897), un prêtre bavarois, est à l’origine de cette méthode qui s’inscrit dans les médecines naturelles, alternatives. On raconte qu’il aurait guéri de la tuberculose en prenant deux à trois fois par semaine un bain dans le Danube glacé et en s’aspergeant régulièrement d’eau froide à l’aide d’un arrosoir. Sa méthode se base sur cinq piliers complémentaires:

  • L’eau. C’est le point central de la cure Kneipp. Par l’hydrothérapie, en privilégiant l’eau froide, on réactiverait le système immunitaire. 
  • Les plantes médicinales. L’utilisation des plantes, par voie externe ou interne, avec leurs effets doux et ciblés fait partie intégrante de la philosophie du naturopathe bavarois.
  • La nourriture. Kneipp conseillait une alimentation variée avec des aliments bio, des fibres, des crudités et peu de viande. Il déconseillait les farines blanches, le sucre blanc, les acides gras saturés, des additifs alimentaires chimiques. Un véritable luxe pour l’époque.
  • La vie harmonieuse. Un excellent équilibre entre activité et repos, le respect de la nature (écologie) et la spiritualité sont compris dans cette philosophie.
  • Le mouvement. Kneipp conseillait d’exercer une activité physique régulière, d’endurance en fonction de ses capacités et surtout de la faire en plein air!
Plus de renseignements sur sa méthode et visite guidée du Sentier pieds nus

Les cailloux, le bois, l’eau ou la boue stimulent les sens lorsqu’on les parcourt pieds nus. À tester au réveil ou après l’effort.

Comment y aller?

Il est possible de s’y rendre en voiture (parking gratuit derrière le restaurant du Moulin) ou en car postal depuis Delémont, arrêt restaurant du Moulin.
Jusqu’au 21 octobre, les parcours d’accrobranche se font les week-ends dès 13 h. Il est possible d’en faire toute l’année pour des groupes dès dix personnes sur réservation. Le Sentier pieds nus est, quant à lui, ouvert jusqu’au 29 octobre. La Cabane secrète reste disponible toute l’année.

Infos et réservations
Jasmina Slacanin

Rédacteur

Photo:
Nicolas de neve
Publication:
lundi 04.09.2017, 16:37 heure