Il est important de laisser des vides dans l’agenda d’un enfant.

Apprendre aux enfants à gérer leur agenda

Organisation Les petits gèrent-ils mieux leur temps en notant eux-mêmes leurs activités? Les conseils d’Isabel Pérez, pédagogue à Lausanne.

Isabel Pérez, conseillère pédagogique

Isabel Pérez, conseillère pédagogique
Isabel Pérez, conseillère pédagogique

A partir de quel âge un enfant peut-il tenir son propre agenda?
Cela dépend, mais d’après mon expérience, je dirais qu’avant 12 ans, c’est difficile de se projeter au niveau temporel. A partir de 12-13 ans, les filles, surtout, commencent à se demander comment noter leurs activités. Les parents peuvent accompagner leur enfant en notant avec lui, ce qui l’initiera à tenir un agenda. Le mieux est d’y aller par étapes. Les parents commencent par donner le cadre en demandant à l’enfant ce qu’il a pendant la semaine, à quelles heures, les affaires qu’il doit prendre, etc. Le parent vérifie ensuite avec lui qu’il a bien noté et pris toutes ses affaires. Progressivement, il peut le faire seul. L’important étant de verbaliser les tâches à effectuer pour être sûr qu’il n’y a pas de malentendu.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

D’après vous, quel est le principal avantage de laisser son enfant tenir un agenda?
Consacrer du temps à l’établissement d’une planification hebdomadaire en inscrivant les horaires scolaires, les moments d’étude, les activités extrascolaires régulières et les divers rendez-vous peut permettre d’avoir une vision globale de l’emploi du temps de l’écolier et d’éviter ainsi une surcharge.

En quoi est-ce positif pour l’autonomisation des bambins?
Il y a actuellement une tendance à vouloir autonomiser et responsabiliser très vite les petits. Mais il peut y avoir une différence entre la volonté des parents et l’autonomie réelle vécue par l’enfant. Pour les parents, le principal avantage est une meilleure gestion des conflits, car plus un jeune est responsable, plus ça lui facilite la vie. Pour les enfants, le fait de tenir un agenda peut leur apporter une certaine fierté de grandir. Ils prennent ainsi confiance en eux.

Y a-t-il des pièges à éviter?
Le piège est que l’enfant oublie de noter quelque chose, alors que les parents pensaient qu’il était autonome. Manquer un rendez-vous ou arriver à un cours sans ses affaires risquerait de mettre l’écolier dans l’embarras, ce qui n’est pas très agréable pour lui. D’où l’importance d’y aller par étapes et de vérifier dans un premier temps qu’il ait bien noté ce qu’il doit faire avant de le laisser s’en charger seul.

Quels conseils donneriez-vous aux parents?
Qu’il est important de laisser des vides dans l’agenda. Une activité régulière par semaine, c’est déjà très bien.
Apprendre à sa progéniture à prendre des engagements est une bonne chose. Participer à une activité régulièrement lui apprend également la persévérance. Mais il est aussi nécessaire de respecter le bien-être de l’enfant, de l’écouter et de discuter avec lui. Certains s’épuisent en faisant trop de choses.
Si l’enfant est fatigué, il faut prendre le temps de regarder avec lui si une activité n’est pas en trop par rapport à son emploi du temps. Un loisir devrait rester un loisir et non devenir une obligation.

Agenda Disney 2016

Avec plus de cent pages, l’agenda Disney 2016 déborde de mille et une idées, devinettes et activités pour jouer, bricoler et cuisiner, tout en offrant de la place pour noter des choses importantes. Ainsi vos notes pour les devoirs seront égayées par des recettes, une devinette ou des instructions pour fabriquer un monstre-dragon. Les images de héros Disney à collectionner pour compléter l’agenda sont disponibles dans les magasins et restaurants Coop et peuvent aussi être commandées sur coop@home. Par tranche d’achat de 20 francs, une pochette de cinq images est offerte. Vous pouvez aussi vous procurer l’agenda Disney 2016 chez Coop, au prix de 3 fr. 90.

www.cooperation.ch/disney
Tout sur l'agenda, les produits Disney chez Coop et un autre concours

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Delphine Gachet
Photo:
Getty images
Publication:
lundi 26.10.2015, 15:50 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?