Malgré la pression, Sophie Larrouture garde son calme et sa bonne humeur.

Art du cocktail

Championne Sophie Larrouture défendra les couleurs de la Suisse à Miami, au Diageo World Class 2016, la compétition internationale de cocktails, fin septembre.

Pétillante, dynamique et pleine d’humour, Sophie Larrouture (25 ans) nous accueille à Genève, au bar des Bergues du Four Seasons, un jeudi après-midi juste avant son service. Malgré un agenda bien chargé, elle fait preuve de patience, de calme et s’amuse même lors du shooting photo. Des qualités qui pourraient faire la différence à Miami (25–29 septembre), où elle se rend non pas pour participer mais pour «gagner»!

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

L’amour des défis

Depuis son plus jeune âge, la jeune Française a toujours aimé les challenges. Après un bac hôtelier qu’elle passe dans la région parisienne, son lieu d’origine, elle complète sa formation à l’École hôtelière de Glion (VD). Mais pour y entrer, elle doit maîtriser l’anglais. Loin de l’effrayer, ce défi la conduit en Écosse où elle se familiarise pendant six mois avec la langue de Shakespeare. Durant cette deuxième formation, où elle obtient non pas un mais deux bachelors et sort même majeure de sa promotion, Sophie entreprend un stage au Costa Rica. «Là non plus je n’ai pas choisi la facilité, sourit-elle, mais je voulais avoir un maximum de responsabilités et apprendre le plus possible.» Ce stage implique une connaissance de l’espagnol que Sophie ne possède pas. Il s’agit d’une simple formalité pour cette battante. En plus d’une nouvelle expérience en hôtellerie, elle garde de ce séjour des souvenirs inoubliables: «C’était une très belle aventure humaine. Je vivais chez l’habitant. La vie était plus saine, bien plus simple.»

La découverte des cocktails

Son diplôme en poche, Sophie cumule les extras. Jusqu’ici l’univers du cocktail n’avait pas encore fait partie de sa vie. Ce n’est que depuis trois ans (et deux ans au bar), lorsqu’elle obtient un poste de cheffe de rang au Four Seasons Hôtel des Bergues à Genève que l’opportunité se présente: «Lorsqu’une barmaid est partie on m’a proposé de la remplacer. Et comme j’aime la difficulté j’ai tout de suite dit oui», explique la jeune femme. Maîtriser l’art du cocktail fait partie de son nouveau cahier des charges. Dans un premier temps, elle se concentre sur les recettes existantes et la technique. Elle apprend ensuite à connaître les produits, toutes les bouteilles qui se trouvent derrière le bar. Au fil du temps, lorsque la base est maîtrisée, la créativité et le style s’imposent. Bosseuse, perfectionniste et passionnée, Sophie continue à apprendre après le travail. Cet univers la séduit immédiatement, notamment pour son côté humain. «C’est une grande communauté. On échange, on partage nos contacts. On n’est jamais en compétition entre nous, même pendant les concours.»

Pour trouver son style, il faut maîtriser la technique et connaître tous les produits.

Une discipline sportive

Par amour des challenges toujours, la jeune femme tente l’expérience des concours en 2015. Elle remporte le Swiss Cocktails Battle organisé par la distillerie Morand et participe pour la première fois au Diageo World Class. Coachée par son meilleur ami, le barman Nicolas Berger, elle réitère cette année l’expérience dans ce concours international, devient championne suisse et se qualifie pour la finale mondiale à Miami. Bien entourée et soutenue par ses proches, ses employeurs et ses collègues, la jeune femme s’entraîne, telle une sportive d’élite. Tous les jours, après son service, et durant son temps libre, elle se consacre entièrement au concours.

L’importance de la nature

Lorsqu’elle ne travaille pas, la jeune femme aime se ressourcer dans la nature en faisant des randonnées avec son fiancé Federico. La nature a d’ailleurs toujours fait partie de son quotidien puisque enfant déjà elle était scout. Dans la composition de ses cocktails, cet aspect de sa personnalité se retrouve également, à travers les ingrédients choisis. La tanaisie, une plante présente dans sa recette au Diageo World Class lui a d’ailleurs porté chance en lui offrant un passeport pour la finale.
Ses projets après le concours? «Dormir un peu» et organiser son mariage prévu pour juin 2017.

Un cocktail exclusif de Sophie Larrouture

Ingrédients

  • 5 cl de gin Tanqueray
  • 1,5 cl de Campari
  • 2 cl de jus de citron vert
  • 1 cl de sirop de vanille
  • 6 framboises fraîches
  • 1 blanc d’œuf
  • eau gazeuse (type San Pellegrino)

Préparation
Dans un shaker, piler les framboises avec le jus de citron vert. Ajouter les autres ingrédients sauf l’eau gazeuse. Frapper énergiquement une première fois sans glace pour faire émulsionner le blanc d’œuf. Ajouter ensuite de la glace dans le shaker et frapper une nouvelle fois pour rafraîchir le tout.
Verser dans un grand verre, sur glace et compléter avec de l’eau gazeuse, mélanger, décorer avec une framboise et des gousses de vanille, par exemple, et déguster!

Dix livres à gagner!

Cocktails et contes à colorier

Né d’une collaboration entre deux sœurs biennoises, Jasmina Slacanin, journaliste à «Coopération» et Milica Slacanin, graphiste-illustratrice, «Il était une fois un cocktail» est un livre de contes, de recettes et de coloriage, à partager en famille. Les contes inédits sont inspirés de l’univers gustatif et visuel des boissons.

Dix contes et de dix cocktails (132 pages) sont à gagner.

Participation jusqu'au 12 septembre à 16 h.

Participez au concours

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Jasmina Slacanin

Rédacteur

Photo:
Patrick Gilliéron Lopreno, DR
Publication:
lundi 05.09.2016, 14:15 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?