Une camionnette de livraison heurte des véhicules à l’arrêt à une vitesse de 70 km/h (crash test Wildhaus 2015).

Au service de la sécurité routière

Accidentologie Des collisions aux conséquences jadis fatales sont aujourd’hui souvent bénignes. Des scientifiques suisses ont apporté leur contribution à ces progrès en matière de sécurité routière.

Quand les premiers exemplaires d’un nouveau modèle de voiture sortent de chaîne, le destin de quelques-uns est d’ores et déjà scellé: ils finiront à la casse après avoir été soumis aux crash  tests Euro NCAP (voir encadré).
Ces tests, qui existent depuis bientôt vingt ans, ont été constamment adaptés à la technologie. Aujourd’hui, l’évaluation tient compte des dernières innovations en matière de sécurité routière, comme les prétensionneurs de ceintures à l’arrière ou l’aide au freinage d’urgence.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

«Comme dans la vraie vie»

Les clients ont ainsi une preuve du niveau de sécurité que leur offre leur voiture. De leur côté, les fabricants sont déçus quand un modèle n’obtient pas la note maximum de 5 étoiles. Mais la plupart du temps, ces tests standards n’ont pas grand-chose à voir avec ce qui arrive en réalité. On a donc aussi besoin de crash tests qui simulent de «vrais» accidents.
En Suisse, c’est ce que fait depuis 1981 la compagnie d’assurance Axa Winterthur, qui effectue ses propres crash tests chaque année à Wildhaus (SG). Elle n’utilise pas des véhicules neufs, mais les mêmes voitures que dans la circulation quotidienne. «Comme dans la vraie vie», relève Bettina Zahnd, directrice de la recherche accidentologique d’Axa Winterthur.
«Même les spécialistes sont parfois surpris de ce qu’il en ressort», note cette physicienne. «On a vu un modèle dont les pare-chocs avant et arrière n’étaient pas à la même hauteur. Ça les rendait inopérants en cas de collision avec une voiture identique. Quand ça se produit, nous faisons pression sur le constructeur avec d’autres compagnies.»
Le but de ces crash tests est aussi de sensibiliser les clients et le public aux questions de sécurité. C’est pourquoi la compagnie d’assurance propose un pack spécial de prévention à ses clients de flotte. «Après ça, les participants causent jusqu’à 20% d’accidents de moins», rappelle Bettina Zahnd.

Euro NCAP

Les meilleures de 2015

Démolies avec soin
Chaque année, le programme européen d’évaluation des voitures neuves Euro NCAP teste les derniers modèles de voitures en ce qui concerne la protection des occupants (adultes et enfants) et des piétons. Il ne prend pas uniquement en compte la sécurité passive, mais également la sécurité active offerte par les aides à la conduite. Voici les modèles ayant obtenu le plus grand nombre de points dans leur catégorie respective:

Volvo XC 90 SUV, meilleur résultat général ★★★★★

Mercedes-Benz GLC SUV compact ★★★★★

Jaguar XE classe moyenne ★★★★★

Infiniti Q30 compacte ★★★★★

Honda Jazz petite voiture ★★★★★

Ford Galaxy monospace ★★★★★

VW Touran monospace compact ★★★★★

Mazda MX-5 roadster ★★★★

Crash-tests
Crash-tests 2
Voitures & crash-tests

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Martin Winkel
Photo:
SP
Publication:
lundi 11.04.2016, 13:55 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?