Le San Daniele développe des saveurs de noisette et de châtaigne.

Aubergine: l’autre caviar

Au Moyen-Orient, c’est un légume courant aux innombrables recettes. En purée froide par exemple, avec ou sans yogourt.

L’aubergine est une plante de la famille des solanacées domestiquée d’abord en Inde, voici bien 2500 ans. Après avoir essaimé en Chine, elle s’est implantée dans tout le monde arabe dès le IXe siècle, jusqu’en Egypte et en Turquie. Aujourd’hui, les descendants de l’Empire ottoman l’utilisent de tant de manières qu’ils s’enorgueillissent d’en posséder un millier de recettes. Sous nos climats tempérés, l’aubergine s’emploie le plus souvent dans la moussaka et la ratatouille.

Surnommée le caviar du pauvre, elle se mange aussi cuite, en purée froide arrosée d’huile d’olive. C’est la version simplifiée du baba ganoush arabe qui se prépare avec du tahina (crème de sésame), de l’ail, du citron et de l’huile d’olive. Avec, en plus, du yogourt, ce mets  riche en antioxydants (acide chlorogénique surtout) s’appelle moutabal. En Suisse, ce légume est surtout cultivé dans le canton de Genève. Il craint la fraîcheur et ne supporte guère le réfrigérateur. 

Marie-Thérèse Page Pinto

Rédactrice

Photo:
Ferdinando Godenzi, Beatrice Thommen-Stöckli
Styling:
Marianne Ettlin
Publication:
lundi 15.07.2013, 14:00 heure