Le team gagnant: Christophe Bonvin, Thierry Delalay, André Darbellay, Bob Heuzeveldt et Sébastien Albanesi (de g. à dr.).

Aux Valaisans la part du lion

Les meilleurs vins suisses ont été évalués pour la huitième année consécutive. Le titre de cave de l’année 2014 revient à la maison Charles Bonvin SA, à Sion.

La fête était avant tout valaisanne la semaine dernière à Berne lors de la proclamation du palmarès du Grand Prix du vin suisse 2014. Il s’agit du plus important concours national dédié aux crus de notre pays.
Parmi les 72 vins nominés répartis dans 12 catégories, 32 provenaient du Valais. Sur le podium (trois premiers classés de chaque catégorie), le plus grand canton viticole du pays occupe la tête avec 15 lauréats, devant Vaud (8), le Tessin (3) et les cantons des Grisons, de Genève, de Neuchâtel et de Schaffhouse avec deux producteurs chacun.
Pour cette huitième édition, 520 producteurs ont présenté plus de 2800 vins, dont 420 chasselas, 380 pinots, 180 merlots et 530 autres cépages blancs purs.

Première cave de l’année

Pour la première fois, la ­manifestation n’a pas sacré un vigneron de l’année, mais une cave suisse de l’année. Qui porte particulièrement bien son nom puisque cet honneur revient à la maison Charles Bonvin SA, établie à Sion.
André Darbellay, directeur, Christophe Bonvin, sous-directeur, Thierry Delalay, œnologue, ainsi que Bob Heuzeveldt et Sébastien Albanesi, responsables des ventes, ont laissé exploser leur joie à l’annonce du palmarès. À la tête de Charles Bonvin SA depuis 1990, André Darbellay ne cache pas son plaisir. «Être la cave suisse de l’année valorise le travail de toute l’équipe. Le titre est attribué à la maison obtenant le meilleur ratio entre vins inscrits et vins médaillés et nominés. Nous avons présenté 10 vins, 7 ont été médaillés d’or et d’argent.» Être la plus ancienne entreprise viticole du Valais n’empêche pas Charles Bonvin SA de se tourner résolument vers l’avenir. «La maison, fondée en 1858, a la chance d’être propriétaire de 23 ha, répartis en 6 domaines, tous situés sur la rive droite du Rhône. On est contents d’avoir de bonnes racines, mais on n’est pas orientés vers le passé», précise André Darbellay.
Les fendants restent des produits importants, même si la maison cultive 18 cépages. «Ces dernières années, la petite arvine et l’heida ont gagné en importance. On a réadapté notre vignoble en plantant davantage de spécialités. Tous les cépages que nous cultivons aujourd’hui sont extrêmement bien adaptés à notre climat.»

Trois prix spéciaux

Depuis 1992, l’entreprise collabore avec Philippe Varone au sein des Celliers de Sion. «Nous produisons la ligne Bibacchus commercialisée en exclusivité chez Coop. Si Varone et Bonvin sont concurrents, ils sont partenaires dans le cadre des Celliers de Sion. Ce partenariat, considéré hier comme révolutionnaire, est une success story.»
Trois prix spéciaux ont été attribués lors de la soirée. Meilleur pointage absolu des vins bio, le Prix Bio Suisse salue un Gamaret Barrique, Château Rochefort, Allaman Grand Cru 2011 de la ville de Lausanne. Maurice Gay SA, de Chamoson, emporte le Vinissimo blanc pour son Fendant Les Mazots 2013 alors que le Vinissimo rouge récompense un Gamay to die for 2013, Vin d’oeuvre, de la ville de Loèche.
Les prix Vinissimo sont attribués aux crus ayant obtenu le meilleur pointage absolu des vins blancs et rouges, toutes catégories confondues.

Tout le palmarès

Télécharger tout le palmarès

Clos des Moines 2013

Ce Dézaley de la Ville deLausanne est disponible chez Coop. Un bouquet floral subtil avec des notes de pierre à fusil et exotiques, souple à l’attaque, puissant, ample en bouche, classique, très long avec des notes minérales rondes en finale.
22 fr. 50/75 cl

Tout en crescendo

L’experte

Marie Linder, spécialiste en vin

Marie Linder, spécialiste en vin
Marie Linder, spécialiste en vin

L’attaque de bouche fine et souple est suivie d’une montée en puissance.
Un beau pinot noir épanoui, produit en harmonie avec la nature et vinifié par le talentueux œnologue Luc Sermier, qui œuvre au sein des caves Provins depuis de nombreuses années déjà. Avec une robe rouge aux nuances légèrement grenat, ce vin délivre au nez des effluves de petits fruits et des notes de sous-bois. Au palais, il évolue tout en crescendo avec une attaque de bouche fine et souple, puis en seconde partie, une matière harmonieuse au fruité juteux, suivie d’une montée en puissance avec l’arrivée de tanins fins et serrés. Avec une persistance finale légèrement épicée, il sera l’idéal compagnon d’une viande rouge, des mets aux tomates, d’une tomme de laiterie ou d’un bon plat de pâtes.

Vins couronnés: disponibles en ligne

Le Grand Prix du vin suisse est organisé par l’association Vinea, en partenariat avec la revue Vinum.
Sponsor principal de la manifestation, Coop a le privilège de vendre en ligne, en quantités limitées, quelques crus ayant obtenu une médaille d’or. Dès le 3 novembre, une trentaine de vins distingués seront disponibles, dont le vin doux Amigne Nobles Cépages de Charles Bonvin SA.

www.coopathome.ch
www.mondovino.ch

Naturaplan bio Solum Provins Pinot noir du Valais, 2011

Prix: 14 fr. 95/75 cl
Région: Valais
Cépage: pinot noir
Maturité: 2014-2016
Disponible: dans les grands points de vente ou sur:
www.coopathome.ch

Anne-Marie Cuttat

Rédactrice

Photo:
Patrick Gilliéron Lopreno
Publication:
lundi 27.10.2014, 12:30 heure

Retrouvez toutes nos recettes