Boire un blanc ou un rosé chaud? Inconcevable! Dans un seau à glace, le sel accélère le refroidissement.

Bien frais

Astuces Des amis débarquent à l’improviste et vous n’avez pas de vin au frais? Il y a des solutions pour le refroidir en un temps record. À savoir aussi que la température de service est différente de celle de dégustation. Nos explications.

Si vous ne voulez pas que vos invités aient l’impression de boire un chaud bouillon, vous pouvez frapper le vin. Pour ce faire, prenez un seau à glace ou un saladier, versez à parts égales des glaçons et de l’eau, ajoutez ensuite deux poignées de sel. Ce dernier permet au liquide de refroidir jusqu’à -20 °C sans geler pour autant, comme le sel que l’on utilise sur les routes en hiver.
Une fois la bouteille dans le seau, saisissez le goulot et faites-le tourner entre vos mains afin que les parois de la bouteille et le vin refroidissent. Au bout de dix minutes, la température de la bouteille et de son contenu aura baissé de près de 10 °C.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Le congélateur fait débat

Mettre la bouteille de vin au congélateur reste la solution la plus simple. Mais cette méthode prend deux fois plus de temps et présente certains risques: le vin se dilatant lorsqu’il est soumis à des températures négatives, le bouchon et le liquide peuvent être propulsés hors de la bouteille. Dans le pire des cas, la bouteille explose… C’est pourquoi, il vaut mieux ne pas la laisser plus de trente minutes au congélateur. Cette méthode fait débat en raison de l’impact négatif qu’elle pourrait avoir sur la qualité du vin. La question se pose notamment pour le vin pétillant, d’aucuns estimant que le choc thermique rendrait le champagne quelque peu amer.
À propos de refroidissement rapide: le fait de mettre des glaçons dans du champagne ou du vin blanc est une hérésie trahissant un manque de style. En outre, le vin perd de sa consistance et de sa saveur.

D’utiles manchettes

L’acquisition d’une ou plusieurs manchettes réfrigérantes offre une alternative intéressante aux différentes méthodes proposées.
Fonctionnant sur le même mode que les compresses froides que l’on applique sur les membres en cas de blessures, ces manchettes conviennent parfaitement à la forme des bouteilles et demeurent à portée de main dans le congélateur. Il suffit alors de trente minutes à peine pour que la température de votre bouteille descende de près de 10 °C.

Le vin se réchauffe vite

D’une manière générale, les amateurs de vin se doivent de savoir que la température à laquelle il convient de déguster le vin n’est pas identique à celle à laquelle on le sert. Même lorsque la température extérieure est modérée, il faut très peu de temps à un bon vin pour prendre deux à 3 °C entre le réfrigérateur et le verre.
En outre, un verre doté d’un long pied permettra au vin de ne pas se réchauffer inutilement. En effet, lorsqu’on saisit un verre par le calice, la chaleur de la main peut avoir un impact sur la température du liquide.

Conseils

Miser sur la bonne température de dégustation

Nos recommandations sont indicatives et peuvent être adaptées en fonction de l’appréciation de chacun. Pour mesurer la température, le plus simple est d’utiliser un thermomètre à vin. Concernant la température de service, toujours compter deux degrés de moins.

Rosé vif et fruité

L’experte

Marie Linder, spécialiste en vin

Marie Linder, spécialiste en vin
Marie Linder, spécialiste en vin

Un classique que l’on ne présente plus, l’Œil de Perdrix du Château d’Auvernier, cette maison renommée, sise sur les rives du lac de Neuchâtel, qui encave depuis près de 400 ans et vend ses vins en Suisse et à l’étranger. Le domaine commercialise la production d’environ 60 hectares, dont seize en propriété, et achète la récolte à des vignerons avec lesquels des liens perdurent parfois depuis plusieurs générations. Ce rosé de pinot noir joliment vif et fruité, paré d’une belle robe framboisée, rayonne de jeunesse et comblera les papilles en quête de fraîcheur. On ne peut que saluer la régularité de ce vin, authentique et moderne à la fois, qui s’apprête sans complexe à tout un repas, en passant par les tripes à la neuchâteloise, les poissons du lac, des desserts aux fruits ou de la cuisine exotique.

Neuchâtel AOC Œil de Perdrix Château d’Auvernier

Prix: 16 fr. 95/75 cl
Origine: Suisse
Région: Neuchâtel
Cépage: pinot noir
Disponible: dans les plus grands points de vente Coop ou sur:

www.mondovino.ch
Markus Kohler
Photo:
Getty Images, DR
Publication:
lundi 08.08.2016, 13:25 heure

Retrouvez toutes nos recettes