On enlève les branches des arbres fruitiers qui se croisent, afin d’obtenir une meilleure récolte.

Bien tailler: ni trop ni trop peu

Périlleux Tailler les arbres et les buissons permet de contrôler leur croissance et d’assurer un développement stable et harmonieux. Mais parfois, il vaut mieux en faire moins et conserver leur personnalité!

Sabine Reber, experte en jardinage.

Sabine Reber, experte en jardinage.
Sabine Reber, experte en jardinage.

Ces jours-ci, dans tout le pays, on recommence à élaguer les buissons dans les parcs et les jardins. Dans un souci d’efficacité, il arrive que les concierges défigurent le feuillage le long des trottoirs des villes.
Les jardiniers amateurs consciencieux se laissent aussi gagner par leur passion et se lancent eux-mêmes dans le débroussaillage, taillant leurs buissons au carré standard: un coup de cisaille par-ci, un autre par-là, et terminé! L’essentiel, c’est que les lignes soient droites et que tout soit en ordre!

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Et certains citoyens zélés ne font jamais assez de bruit pour impressionner leurs voisins, avec leur moteur qui vous déchire les tympans pendant des heures!
Les experts improvisés taillent des globes, des œufs, ou même des tours sphériques! Oui, en théorie, on peut donner une forme sphérique à n’importe quel buisson. Quant à savoir si c’est vraiment beau…

Éviter l’effet balai-brosse

Et nombreux sont ceux qui considèrent que les forsythias, seringats (Philadelphus), amélanchiers et weigelias sont des buissons sans aucun charme. C’est faux! Il suffit simplement de les couper correctement pour qu’ils aient fière allure. Couper correctement, cela signifie qu’il faut respecter la nature de la plante et la tailler selon son mode de croissance naturel. Dans la nature, aucun buisson ne pousse sous une forme carrée ou sphérique. Les buissons ont des branches qui ne demandent qu’à s’épanouir en toute liberté. Il faut donc retirer les branches trop serrées directement à la base, mais également celles qui sont mortes et couper au ras du sol les branches qui s’entrecroisent.
Les branches qui restent ne doivent pas être raccourcies, sous peine de former des ramifications peu esthétiques et de produire le fameux effet balai-brosse. Les buissons de types magnolias, rhododendrons ou cotonéasters, ainsi que les buissons de myrtilles ne doivent en aucun cas être taillés. Seules les branches mortes doivent être éliminées.

Il faudrait respecter la nature du buisson, plutôt que d’opter pour une taille en rond.

L’art de couper les arbres fruitiers

Chez les jeunes arbres fruitiers, on procède à une taille dite de formation afin de former la structure de base de l’arbre. Cette technique consiste à tenter de faire pousser les branches autant que possible à l’horizontale, ce qui leur permettra de porter la plupart des fruits. Une fois les arbres structurés, il faut enlever les branches entrecroisées et celles qui poussent trop vers l’intérieur.
Une bonne technique de coupe facilitera le plein rendement des arbres fruitiers. En cas de doute, celle-ci fait partie de ces travaux de jardinage qu’on peut laisser en toute bonne conscience à un jardinier professionnel, surtout lorsqu’il s’agit de vieux arbres fruitiers particulièrement beaux.

Le bon outil

Produits Gardena

Dotée d’une denture à la solidité éprouvée, cette scie à élaguer est en acier à ressort de qualité. La surface chromée garantit une protection maximale contre la corrosion et l’usure. Elle coûte 35 fr. 95 et dispose d’une garantie de vingt ans. Les gants de jardin spécialement conçus pour les travaux effectués avec des appareils mécaniques et motorisés (22 fr. 75) sont principalement composés de cuir. Chez Coop brico + loisirs ou en ligne sur: www.bricoetloisirs.ch

Trois conseils pour réussir sa coupe

Sécateur bien aiguisé et scie
Des outils de bonne qualité et aux lames affûtées facilitent l’élagage des buissons, un travail souvent pénible.

La sécurité avant tout
Il est recommandé de porter des gants – voire même un casque pour les buissons de taille imposante.

Envie d’un bouquet?
Disposez les branches bourgeonnantes dans un grand vase rempli d’eau légèrement chaude.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Sabine Reber
Photo:
Heiner H. Schmitt, Alamy, Beatrice Thommen-Stöckli
Publication:
lundi 22.02.2016, 14:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?